Galleria Credito Siciliano, Acireale
Acireale : Eadweard Muybridge

Evénement

Article mis en ligne le 5 décembre 2016
dernière modification le 16 mars 2017

Après la “première“ aux Galeries del Credito Valtellinese à Milan, la grande exposition consacrée à Eadweard Muybridge (1830 – 1904) fait escale à la Galleria del Credito Siciliano à Acireale.

Eadweard Muybridge, le photographe qui inventa le mouvement, ou plus précisément qui fut à l’origine de la décomposition photographique du mouvement, influença avec ses images Degas et les artistes de son temps, tout en anticipant la naissance du cinéma.

Anglais émigré aux États-Unis, Muybridge se fit connaître grâce au panorama à 360° de la ville de San Francisco qu’il réalisa en 1877, puis sa renommée grandit en tant que photographe paysagiste, et les premières photos du Parc National de Yosemite font sensation. Muybridge devient célèbre auprès de l’élite californienne qui l’engage régulièrement pour des portraits.
Quant à la décomposition photographique du mouvement par lequel il se fait un nom, elle lui est inspirée indirectement par l’un de ses riches clients passionné de chevaux de course. Le physiologiste français Étienne-Jules Marey affirmant en 1872 que le cheval au galop n’a jamais les quatre fers en l’air au cours des phases d’extension - ainsi que les artistes le représentent depuis des siècles - un prix est offert à qui résoudra le mystère et Muybridge se propose de le gagner en utilisant la photographie. Il réussit son pari en disposant douze (ou vingt-quatre selon les versions) appareils le long d’une piste équestre blanchie à la chaux. Procédé long et fastidieux, mais qui lui permet d’obtenir les fameux clichés qui confirment la théorie de Marey.

Jusqu’au 19 février 2017