Musée de Vernon
Vernon : « Portraits de femmes »

Festival Normandie Impressionniste

Article mis en ligne le 3 mai 2016
dernière modification le 1er octobre 2016

Dans le cadre de la 3e édition du Festival Normandie Impressionniste, dont le thème est l’impressionnisme en portraits, le musée de Vernon convoque les Portraits de femmes et se penche ainsi sur les femmes artistes ayant œuvré dans le sillage du mouvement impressionniste, tout en étant restées bien souvent dans l’ombre des figures masculines plus célèbres.

Si Mary Cassatt ou Berthe Morisot sont des figures reconnues et en première ligne de ces femmes artistes contemporaines de l’impressionnisme, d’autres artistes bien moins connues telles Éva Gonzalès, Louise Breslau ou Marie Bracquemond, méritent d’être mises en lumière. Leur œuvre, bien que plus confidentielle, n’en est pas moins imprégnée de recherches riches et audacieuses sur la lumière, les couleurs, et démontre une grande liberté au niveau de la touche et des choix de composition.

Des artistes venues de Suisse, des États-Unis ou de Pologne ont été marquées par la nouvelle façon d’envisager la peinture en cette fin de XIXe siècle où Paris apparaît comme la capitale des arts. Ces femmes artistes, interdites d’accès à l’École des Beaux-Arts, se forment au sein d’académies parisiennes ou de cours privés auprès d’un peintre renommé, dans les genres considérés comme mineurs qui leur sont autorisés, tels que la nature morte ou l’art du portrait.

C’est à cet art du portrait que l’exposition s’attache, en insistant sur le resserrement autour de l’intimité de la cellule familiale ou amicale et la capacité à saisir des instants de vie privée et le parfum d’une époque.

Jusqu’au 25 septembre 2016