Auditorium Arditi, Genève
Genève : « Viølences »

Le nouveau cinéma danois

Article mis en ligne le 30 décembre 2017

Le nouveau cycle proposé par le Ciné-club universitaire de Genève s’intitule Viølences - le nouveau cinéma danois et convoque des cinéastes tels que Thomas Vinterberg ou Nicolas Winding Refn.

Violence froide, esthétique austère et renouvellement permanent, tel est le cinéma danois d’aujourd’hui. Faisant la part belle à la violence physique aussi bien qu’à la cruauté morale et à la souffrance psychologique, ce cinéma dresse un portrait souvent corrosif – mais non dénué d’humour – d’une société baignant dans le politiquement correct.

Thomas Vinterberg et Trine Dyrholm dans « Festen »
© Les Films du Losange

Jamais manichéens, les cinéastes mettent en scène la meurtrissure des cœurs autant que des corps dans des films aussi intimes que puissants. De Lars von Trier à Thomas Vinterberg en passant par Nicolas Winding Refn, le Ciné-club universitaire vous propose de découvrir la face la plus sombre du cinéma danois contemporain.

De Thomas Vinterberg seront projetés les films Festen, 1998 (8 janvier), Submarino, 2010 (12 février) et Jagten/La Chasse, 2012 (26 mars)). Le public pourra également voir ou revoir la “trilogie“ de Nicolas Winding Refn, à savoir Pusher, 1996 (15 janvier), Pusher II - du sang sur les mains, 2004 (22 janvier)) et Pusher III - l’ange de la mort, 2005 (29 janvier) ; du même cinéaste sera projeté Valhalla Rising, le guerrier silencieux

Mads Mikkelsen dans « Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising »
© Le Pacte

D’autres cinéastes seront programmés durant le cycle : Per Fly et Bænken / The Bench (5 février) ; Lars Von Trier avec Antichrist (19 février), Idioterne / Les idiots (5 mars) et Breaking the Waves (19 mars) ; Susanne Bier et Hævnen / Revenge (26 février).

Du 8 janvier au 26 mars 2018 | 20h | Auditorium Arditi