Grand Genève, canton de Vaud, Sion et Bienne
Genève + ailleurs : FIFDH

16e édition

Article mis en ligne le 20 février 2018

Le Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) inaugure pour cette édition 2018 de nouveaux lieux pour abriter événements et projections ; en effet, pas moins de 50 lieux accueilleront des “bribes“ du festival.

Rappelons tout d’abord que le FIFDH est l’événement le plus important dédié au cinéma et aux droits humains à travers le monde. Depuis 16 ans maintenant, il se tient chaque année au cœur de Genève, la capitale internationale des droits humains, en parallèle avec la session principale du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Tous les soirs, le FIFDH propose des films suivis de débats de haut niveau pour dénoncer toutes les violations contre les droits humains partout où elles se produisent. Diplomates, ONG, victimes, artistes, financiers, militant.es, journalistes et le grand public sont invité.e.s à confronter leurs points de vue dans ce lieu unique. Chaque débat est transmis sur internet et possède un hashtag dédié : chacun peut poser des questions, en direct, depuis n’importe quel endroit de la planète.

« Fortuna » de Germinal Roaux
© Vega distribution

Au menu de cette édition, qui sera consacrée principalement aux cinéastes suisses, notons que le bédéiste Guy Delisle sera l’artiste d’honneur du FIFDH, et une exposition lui sera consacrée durant la durée du festival. Une autre personne sera à l’honneur, il s’agit de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi, une figure essentielle de la littérature contemporaine africaine d’expression française.

N’oublions pas les rubriques habituelles, à savoir deux compétitions de longs métrages – fiction et documentaire — qui proposent une sélection pointue des plus grands films internationaux, présentés en première et en présence des cinéastes et des protagonistes.

En ouverture vendredi 9 mars, projection de Fortuna , une fiction de Germinal Roaux qui aborde le sujet sensible de ces nombreux Africains qui fuient le continent pour rejoindre les côtes italiennes.

« A l’école des philosophes » de Fernand Melgar
© Sister distribution

Parmi les documentaires à l’affiche, citons Free Men d’Anne- Frédérique Widmann, qui se concentre sur le plus jeune condamné à mort de l’histoire de l’état d’Arkansas, Kenneth Reams, film accompagné par ailleurs d’une campagne de libération en sa faveur. Autre documentaire à signaler, celui de Fernand Melgar, A l’école des philosophes , qui suit les premiers pas à l’école de cinq handicapés mentaux.

Human Rights Film Tour 2018
Pour marquer le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le FIFDH, le Département fédéral des affaires étrangères et le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme lancent une tournée internationale dans 45 pays, dont le Zimbabwe, la Chine, la Russie, l’Arabie Saoudite, Cuba et le Guatemala.
Du 10 décembre 2017 au 10 décembre 2018, les Ambassades de Suisse organisent des soirées sur le concept du FIFDH : des projections suivies de débats avec des ONG, des journalistes, des écoles et des activistes. Pour l’occasion, TED a produit un court métrage d’animation consacré à la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Du 9 au 18 mars 2018