Muséum d’Histoire naturelle, Neuchâtel
Neuchâtel : « Wildlife Photographer of the Year »

De Londres à Neuchâtel

Article mis en ligne le 23 novembre 2019
dernière modification le 16 avril 2020

Cette exposition de renommée mondiale, organisée et développée par le Musée d’histoire naturelle de Londres, présente à Neuchâtel les photographies primées par un jury international. Environ 48’000 photos ont été reçues, 100 nationalités sont représentées, et seulement 100 images ont été nominées.

Rassemblées dans les catégories « comportements », « environnements », « habitats », « portraits », « portfolio », « étoile montante », « jeunes photographes » et « photojournalisme », ces images exceptionnelles sont de véritables moments offerts par le monde naturel. Elles nous ouvrent les portes de l’époustouflante diversité du règne animal, de la beauté de la flore et des paysages. Tout en suscitant curiosité et émerveillement, ces images inédites rappellent également la fragilité de notre planète et notre responsabilité de la protéger.

Deux photographes suisses ont été nominés : le zurichois Adrian Hirschi qui a su capturer un rare témoignage d’infanticide chez les hippopotames et le fribourgeois Michel Roggo pour son image de myriophylles, prise dans les eaux du Lac de Neuchâtel, à Boudry.

Cette année les lauréats et les vainqueurs de la 55e édition du concours sont dévoilés en avant-première au Musée d’histoire naturelle de Londres et en Suisse au Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel et au Muséum d’histoire naturelle de Bâle. Les deux expositions offrent par leurs scénographies des mises en valeur complémentaires de ces instants capturés à la nature. À Neuchâtel, la scénographie nourrie de l’ambiance des concours internationaux réserve un accueil VIP aux visiteurs. Pour l’occasion, quelques spécimens se sont échappés des collections du Muséum.

Du 10 novembre 2019 au 5 avril 2020