Salle du Lignon, Vernier
Vernier : Affiche de janvier

Saison

Article mis en ligne le 2 janvier 2020
dernière modification le 23 février 2020

Après une première partie de saison bien remplie, et pleine de spectacles réjouissants, la programmation de janvier s’annonce tout aussi intéressante !


« Quand les ânes voleront »
© Sébastien Isaia

2020 commence avec une production de la blabla compagnie, Quand les ânes voleront (11 janvier). Il s’agit d’un spectacle qui mêle subtilement cirque d’objets, magie nouvelle et mime ; il est muet mais sonore, et c’est une plongée singulière au cœur de la bouillonnante marmite à images d’un personnage poétique, fantaisiste et drôlement lunaire.

« Rare Birds »
© Lou Henry

Quant aux Rare Birds de la compagnie Un loup pour l’homme, ils prendront place le 18 janvier. Drôle d’oiseau que l’acrobate, qui, sans ailes, met toute son énergie à s’affranchir du sol et de la gravité ! Avec ce spectacle, la compagnie Un loup pour l’homme réinvente radicalement l’art du porté acrobatique, et préfère parler de l’homme en lui-même plutôt que des prouesses qu’il est capable d’accomplir… Gestes qui se répondent, enchaînements parfaits des corps, chorégraphies aériennes, fusions acrobatiques, poésie du groupe qui, se saisissant, se hissant, cherche son équilibre... Une démonstration de virtuosité et d’onirisme, qui évite l’écueil de la facilité pour produire une œuvre fascinante et hypnotique du début à la fin.

Le 24 janvier est programmé Ce ne sera pas long ! , une conférence jonglée, acroba­tique et musicale, interprétée par Greg & Natacha, un duo déjanté d’inspecteurs de la Commission européenne sachant manier textes de loi et balles roses avec beau­coup de convictions ; ils nous offrent un savoureux moment théâtral où s’enchaînent mini-désastres émotionnels et catastrophes professionnelles.

«  Lady Magma »
© Lucas Truffarelli

Et si les murs pouvaient parler ? Et si le tapis pouvait par­ler ? Avec Lady Magma , sa nouvelle création, l’irlandaise Oona Doherty compose un rituel dionysiaque dynamique et sensuel aux accents seventies (28 et 29 janvier). En toute candeur, sincérité et volupté joyeuse, la choré­graphe flirte avec les tabous et délie les corps. La force vitale et sexuelle des cinq magnifiques interprètes se dif­fuse dans l’atmosphère comme un doux parfum, et invite à la découverte d’une énergie enfouie dans un groove total, sensuel, libérateur.

Billetterie : www.vernier.ch/billetterie, Service culturel Migros