Fondation Opale, Crans-Montana/Lens
Crans-Montana/Lens : « Résonances »

Nouveauté

Article mis en ligne le 15 juin 2020
dernière modification le 4 août 2020

Cette deuxième grande exposition de la Fondation Opale fait suite à “Before Time Began“, qui a fait connaître à son public les origines de l’art aborigène contemporain et en a posé les jalons.

Clifford Possum Tjapaltjarri (v.1932-2002, Australie) « Territoire autour du Mont Allan », 1997
Groupe linguistique : Anmatyerre. Acrylique sur toile de lin. Crédit photo © Vincent Girier-Dufournier. Crédit artiste © 2020, ProLitteris, Zurich

Aujourd’hui, les artistes aborigènes rencontreront leurs homologues de la scène internationale contemporaine. La Fondation fait dialoguer les collections des deux sœurs Bérengère et Garance Primat avec plus de 90 œuvres du monde entier.

Soulignant les liens intrinsèques et les thèmes universels portés par les artistes des antipodes, l’exposition propose un parcours en cinq chapitres, chacun exprimant un des principes fondamentaux de l’art aborigène en abordant un aspect du Rêve (« Dreaming »). A travers un dispositif scénographique léger, l’éclectisme des œuvres en termes de matières, de couleurs, de formats impose un environnement qui s’efface à leur profit. Les murs sont noirs, ocres et rouges : les tonalités du désert australien. Les premiers pas du visiteur le plongent dans la nuit, immémoriale, le temps où l’Être primordial est enfoui dans les profondeurs de la Terre. Il découvre les “Récits de terres et de ciels“, puis le “Pouvoir de métamorphose“. Se révèlent ensuite les “Secrets de la Terre Mère“, les “Origines“ et enfin éclate la lumière du jour avec l’apparition de l’ “Être premier“.

Du 14 juin 2020 au 4 avril 2021