Musée national Zurich
Zurich : « Histoires de lits »

Coup d’œil dans les chambres à coucher...

Article mis en ligne le 3 mars 2021

Aucun meuble ne tient une place aussi importante dans la vie des hommes que le lit. Le Musée national Zurich présente donc quatre siècles d’histoires de lits.

« Lit à baldaquin du château de Bürglen TG de 1691 »
Dans les demeures aristocratiques, la chambre à coucher sert aussi de pièce de réception. Ce lit d’apparat richement sculpté appartient au maître de maison, le bailli impérial de la ville de Saint-Gall Lorenz Werder © Musée national suisse

Nous passons un tiers de notre vie au lit et aucun meuble ne tient une place comparable dans notre existence. Nous naissons dans un lit, nous mourons dans un lit, nous y aimons et nous y reprenons des forces après avoir été malade. S’il sert le plus souvent à dormir, nous nous y allongeons aussi pour nous abandonner à la rêverie, écouter de la musique ou lire. De nos jours, le lit et la chambre à coucher sont considérés comme faisant partie de notre intimité. L’entrée dans la pièce est très souvent interdite à nos invités, mais il n’en a pas toujours été ainsi. Au XVIIe siècle, Louis XIV, roi de France, avait fait de sa chambre à coucher le symbole de sa puissance. Le Roi-Soleil se levait en présence de « gens de qualité » et son coucher était lui aussi public. Nombre de princes européens copièrent les us et coutumes de la cour du roi de France si bien que la chambre à coucher exprima bientôt le statut social. Ce fut également le cas en Suisse.

La chambre à coucher redevient privative au XIXe siècle. Les avancées hygiénistes modifient aussi le rapport de l’homme à sa couche. La vermine et les mauvaises odeurs, considérées pendant des siècles comme inéluctables, sont maintenant sur la sellette : on voit les lits à une place remplacer les couches à plusieurs, le métal se substituer au bois et le faste céder la place à la fonctionnalité. La pudeur s’installe ; on ne dort plus à plusieurs, mais seul et habillé.

L’exposition Histoires de lits du Musée national Zurich emmène le public à la découverte des chambres à coucher de la haute société suisse, qui constate combien les usages ont changé entre le XVIIe et le XXe siècle.

Jusqu’au 24 mai 2021