Mamco, Genève
Genève : « Inventaire »

Balayage historique

Article mis en ligne le 3 mars 2021

Dès fin janvier, le MAMCO invitera le public à redécouvrir sa collection, dans le cadre d’un « inventaire » physique occupant tous les espaces du musée et auquel participent toutes les conservatrices et tous les conservateurs du musée – selon une méthodologie plurielle qui renvoie à la constitution de cet ensemble.

François Morellet (1926-2016) « Pyromanie n°1 », 1998
Quatre quarts de cercle corde 162 cm en tubes cintrés avec fragments de queusot, couleur transparent pompé néon (rouge), électrodes 150mA. 287 × 170 × 200 cm. Coll. MAMCO. Photo Kalkkinen

Revenant sur des corpus peu montrés depuis leur entrée dans les collections ou, au contraire, sur des œuvres marquantes de l’expérience du musée, l’exposition est articulée autour de présentations collectives et historiques, ponctuées par des salles monographiques. Il s’agit d’affirmer le rôle que le MAMCO joue dans la constitution d’un patrimoine collectif en Suisse et d’offrir un parcours à travers des mouvements artistiques de la seconde moitié du 20e siècle, tout en proposant de nouveaux éclairages sur des ensembles représentatifs que le musée conserve.

De l’art minimal et conceptuel au mouvement Fluxus, du « Body Art » à l’appropriation des années 1970 et 1980, de l’héritage de l’abstraction aux retours de la figuration dans les dernières décennies, le balayage historique permet également de revenir sur des questions telles que la théâtralité dans les arts visuels, la réflexion sur l’architecture et l’espace urbain menée par des artistes depuis les années 1960 ou du devenir « liquide » des images au tournant du 21e siècle.

Jusqu’au 20 juin 2021