Théâtre 2.21, Lausanne
Lausanne : « Mes nuits ne dorment pas »

(Songe d’une nuit avec Kafka)

Article mis en ligne le 21 septembre 2021
dernière modification le 26 octobre 2021

Le Théâtre 2.21 accueille une création originale de la Compagnie Camastral, qui se base sur les œuvres complètes de Franz Kafka ; elle est conçue et mise en scène par Gian Manuel Rau.

« Mes nuits ne dorment pas »
© Anne Voeffrey

Il s’agit d’une immersion théâtrale et sonore, mâtinée de music-hall et de variété.
Dans une « maison fantôme abandonnée » seront ressuscité tous les personnages, animaux et sons de Kafka pour célébrer avec eux un bal mystérieux. Comme des passagers clandestins, le spectateur explorera cette immersion théâtrale et musicale qui occupe le bâtiment du 2.21 entier jusqu’au dernier recoin. Un nocturne insomniaque et onirique se déchaîne dans un labyrinthe hallucinatoire : une hétérotopie où l’on célèbre avec virtuosité et obstination la dissection de l’existence humaine. Que la curiosité qui nous saisit nous emporte là où nous n’aurions jamais espéré aller… Ou, comme l’a dit Kafka : « Le sens de la représentation de ma vie intérieure onirique a poussé tout le reste à l’insignifiance. »

Un projet sur Franz Kafka est aussi un projet sur l’insomnie. Une pièce de théâtre sur lui est inévitablement une pièce de nuit. Un nocturne. Avec des rêves éveillés et du micro-sommeil. Avec des états de conscience qui oscillent entre réalité et rêve. Après une nuit “Kafka“, on ne sait plus ce qui est réel et ce qui est rêvé. Tout se mélange et la perception se déchaîne. C’est exactement l’état que Kafka a délibérément mis en place pour écrire. « Je ne laisserai pas la fatigue s’emparer de moi. Je sauterai en plein dans ma nouvelle, même si elle me découpera le visage », écrit-il dans son journal. Cette mise en scène tente de faire de cette condition hallucinatoire un principe dramaturgique. Ce que j’ai en tête pour créer ce spectacle, c’est une scène acoustique simultanée qui ressemble à un drame en étapes et en énigmes qui permettent toujours des solutions différentes et qui manifestent mon affection pour l’introuvable. (Gian Manuel Rau).

Ce projet est une création originale pour et au Théâtre 2.21 à Lausanne et s’inspire profondément du bâtiment en entrant en symbiose avec la totalité de sa surface et son volume. Lors d’une future tournée, ce projet sera à chaque fois adapté aux corps architecturaux disponibles des théâtres – ou de tout autre lieu, qu’il s’agisse d’une usine désaffectée, d’une forêt, d’un bateau, d’une carrière… Nous pouvons donc parler d’une véritable recréation originale pour chaque nouvelle programmation.

Jusqu’au 3 octobre 2021

Réservations : 021 311 65 14