Musée des beaux-arts, La Chaux-de-Fonds
La Chaux-de-Fonds : « Sortir du bois »

À la lisière du Style sapin

Article mis en ligne le 26 février 2022
dernière modification le 24 mai 2022

L’exposition organisée par le Musée des beaux-arts propose de montrer les œuvres d’artistes moins souvent exposées dans le contexte du Style sapin, d’explorer les ramifications de l’Art nouveau chaux-de-fonnier par les objets rescapés d’un passé qui l’a parfois maltraité.

Elle présente les survivances matérielles – dessins, études, céramiques, œuvres textiles – de la décennie durant laquelle Charles L’Eplattenier et ses élèves ont adapté aux particularités de la faune et de la flore du Jura des procédés stylistiques d’observation et de synthèse de la nature, alors en vogue dans toute l’Europe, et ont tenté d’appliquer leurs progrès plastiques aux arts industriels, décoratifs et à l’architecture. En précisant les contours de figures moins autoritaires, est mise au jour la production d’un groupe d’artistes élargi qui a façonné le Style sapin et a pourtant été invisibilisé durant plus d’un siècle. On y trouve sans surprise plusieurs artistes femmes, mais aussi des artistes dont le travail a été peu étudié ou dont la présence à La Chaux-de-Fonds au début du siècle dernier est restée méconnue.

Sortir du bois c’est apparaître au grand jour, se dévoiler, quitter sa réserve. Ainsi, le musée participe à une mise en valeur de l’œuvre d’artistes tels que Sophie L’Eplattenier, Marie-Louise Goering, Henriette Grandjean, René Chapallaz ou encore Charles-Clos Olsommer, en se proposant de les confronter à des visions contemporaines : une installation scénographique de l’artiste Mehryl Levisse ou encore une proposition du duo Lamarche-Ovize.

Jusqu’au 22 mai 2022