Entretien : Philippe Dinkel - commentaires