Lausanne, Musée de l'Elysée : Edward Steichen - commentaires