Genève : « La Ballade du soldat Bardamu »

, popularité : 4%

Au programme du Théâtre du Grütli, un monologue théâtral adapté de Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.

Eric Salama
© Stéphane Pecorini

C’est Eric Salama qui gère la mise en scène, tandis que Frédéric Polier incarne le soldat Bardamu dans cette production de la Compagnie 94 qui a, pour l’occasion, collaboré avec le Théâtre du Grütli.

Selon les mots du metteur en scène Eric Salama, « [La ballade du soldat Bardamu] est conçue pour pouvoir se jouer partout, et notamment dans des lieux qui ne sont pas usuellement dévolus à la représentation théâtrale. S’il sera créé au Théâtre du Grütli, le but est ensuite de s’en échapper pour aller à la rencontre de publics différents. »

Frédéric Polier
© Ariane Testori

La pièce se présente comme une conversation de bar, durant laquelle le soldat Bardamu raconte sa balade dans la Grande Guerre, telle qu’elle est écrite par Céline dans les chapitres deux, trois et quatre de Voyage au bout de la nuit. La mise en scène est sobre, par contre l’habit de Bardamu, un poilu de la guerre 14/18, se remarque. Le texte de Céline y gagne et est ainsi mis “sous le feu des projecteurs” : le dynamisme âpre de la langue de l’écrivain, la langue hachurée et franche est celle d’un homme du peuple qui s’adresse à ses semblables.

Du 28 novembre au 3 décembre 2017

Billetterie : reservation@grutli.ch / 022/888.44.88