Devoirs hebdomadaires, appui et suivi pédagogique Expérimentation de suivi pédagogique et d’appui à l’aide d’un CMS

, par  Bernard Vuilleumier , popularité : 1%

Cette expérimentation est un des volets du projet prospectif « Données pédagogiques, recherche d’informations et logiciel libre ».

OBJECTIFS

Ce suivi pédagogique, couplé au journal des tâches hebdomadaires accomplies doit permettre à chaque élève de :

- poser des questions lorsqu’il éprouve des difficultés
- adapter le volume et le rythme de travail aux exigences de la maturité
- évaluer l’investissement qu’il a consenti pour assimiler la matière.

DEVOIRS HEBDOMADAIRES

Chaque semaine, au plus tard le jeudi à midi, chaque élève (classe 401PYos regroupant des élèves du CECNB et du collège Voltaire) aura inscrit un bref commentaire dans son journal et, au besoin, posé des questions sur les points du cours qu’il n’a pas compris ou qui lui paraissent obscurs. Si tout est clair, il indique « tout compris » dans son journal. L’absence de commentaire ou de question est équivalente à un « devoir non fait ». Les élèves sont vivement encouragés à répondre aux questions de leurs camarades s’ils s’en sentent capables.

N. B. Chaque élève crée un article pour tenir son journal, mais les questions sont posées dans une zone commune (une par chapitre) pour être visibles de tous.

JOURNAUX PUBLIÉS
- Gaston Lagaffe
- Élève 2
- Élève 3
- Élève 4

Les élèves sont libres de publier leurs journaux ou de les garder confidentiels.

QUESTIONS POSÉES
- Chapitre sur l’énergie et les oscillations
- Chapitre sur la rotation
- Rapports de laboratoire
- Chapitre sur les forces fictives
- Chapitre sur la relativité
- Chapitre sur la relativité restreinte
- Chapitre sur l’énergie relativiste

ÉVALUATION

Les devoirs seront évalués individuellement. Les critères d’évaluation sont la pertinence des questions, la clarté des commentaires, la qualité des réponses ainsi que l’orthographe et la présentation.

TESTS

Les tests ne sont pas obligatoirement annoncés et peuvent avoir lieu n’importe quand pour autant qu’il n’y ait pas de question ouverte.