Impact des TIC

TIC et systèmes traditionnels d’éducation
mardi 5 octobre 2010
par  Bernard Vuilleumier
popularité : 1%

Extrait du Guide de mesures pour l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducationde l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO 2010)

Sous l’effet de l’émergence de nouveaux paradigmes, l’éducation devient moins une question d’enseignement que d’apprentissage (par exemple via l’autodidactie et l’exploitation de compétences de recherche individualisées). L’éducation est de moins en moins confinée à la situation géographique des apprenants (un pays) ou de moins en moins dépendante d’un site (une classe pour réunir une masse critique d’élèves / étudiants). Une plus grande souplesse s’impose pour s’adapter aux apprenants, avec l’adoption de programmes modulaires qui ne sont plus sous la contrainte d’un parcours scolaire formaté ou d’objectifs rigides de certification définis au préalable.
On estime que dans de bonnes conditions, les TIC peuvent avoir un impact colossal sur l’élargissement des possibilités de formation offertes à des populations plus nombreuses et plus diverses, au-delà des barrières culturelles, et en dehors des limites des établissements d’enseignement ou des frontières géographiques (Haddad et Draxler, 2002). Les technologies peuvent améliorer le processus d’enseignement et d’apprentissage en facilitant la réforme des modes d’enseignement traditionnels, l’amélioration de la qualité des résultats de l’apprentissage, l’aide à l’acquisition de compétences pointues, le soutien à l’apprentissage tout au long de la vie et l’amélioration de la gestion institutionnelle.

PDF - 1.3 Mo
Guide
PDF - 3.4 Mo
La bibliothèque scolaire numérique