Plate-formes d’apprentissage en Europe

Expériences au Danemark, en Espagne et au Royaume Uni
vendredi 25 février 2011
par  Bernard Vuilleumier
popularité : 3%

Cette étude offre un panorama et une analyse comparée des politiques et initiatives prises au Danemark, en Espagne (Andalousie et Catalogne) et au Royaume Uni en matière d’environnements numériques d’apprentissage (virtual learning platforms).

Danemark
Grâce à un système à identifiant unique [1] pour différents services web, tous les étudiants et enseignants peuvent accéder à tous les services auxquels leur école a souscrit. C’est une des raisons du succès de ce portail qui a rapidement été utilisé par un grand nombre d’utilisateurs. Actuellement, le nombre hebdomadaire de visiteurs uniques avoisine 185’000, c’est-à-dire approximativement un quart de la population des écoles primaires et secondaires.

Espagne
La Catalogne utilise Moodle. Depuis 2008, ce service Moodle est accessible à toutes les écoles. Trois options s’offrent aux écoles qui utilisent Moodle : installer un serveur local (rapide, configurable à la carte), se faire héberger sur un serveur externe (rapide, payant), utiliser le service centralisé de l’éducation (gratuit, plus lent, plus uniforme, mais simple d’usage). Les écoles ne gèrent alors que le contenu, les utilisateurs et les activités.

Royaume Uni
Peter Twining, professeur à l’Open University - qui utilise aussi Moodle - signale que sans le consentement des utilisateurs, les changements anticipés lors du déploiement d’un environnement numérique peuvent être bloqués. Il suggère plusieurs voies pour favoriser l’appropriation par les utilisateurs de ce type d’environnement :

- proposer un bon équipement
- dispenser de la formation
- diriger (leadership)
- donner des exemples de bonnes pratiques
- montrer comment la technologie peut satisfaire des besoins
- former des équipes multi-disciplinaires
- collaborer pour développer des ressources numériques
- viser des objectifs réalistes, maîtrisables et accessibles
- s’assurer que toutes les activités concourent à un but commun

Pour les différents types de plate-formes disponibles, voir : Système de Gestion de l’Apprentissage



[1À Genève, nous en entendons parler depuis bientôt 10 ans, mais il n’est toujours pas en place pour le DIP !