Addition complexe de mouvements harmoniques

Phénomène des battements
mardi 12 novembre 2013
popularité : 1%


Un mouvement harmonique peut être décrit par une fonction trigonométrique (fonction d’onde) ou par une fonction exponentielle complexe. N’importe quel vecteur du plan peut être écrit comme un nombre complexe. L’addition de deux mouvements harmoniques indépendants peut s’exprimer en terme d’addition de nombres complexes. Si les fréquences des deux mouvements sont voisines, un phénomène de battements apparaît.


Commentaires