Champ magnétique d’un aimant cylindrique

Magnétostatique
dimanche 30 juin 2013
popularité : 2%

Un aimant est souvent considéré comme un dipôle constitué d’un pôle nord et d’un pôle sud séparés par une distance L. Cette approximation n’est pas valable lorsque la longueur L de l’aimant n’est pas négligeable par rapport à son rayon a. Des lignes de champ peuvent alors émaner de la partie centrale de l’aimant.


Commentaires