Relativité galiléenne : questions réponses

Questions réponses sur le chapitre « Relativité » du cours de physique
mardi 19 septembre 2006
par  Bernard Vuilleumier
popularité : 1%

Il est de bon ton aujourd’hui de proclamer que « tout est relatif ». Mais, le plus souvent, celui qui le prétend veut dire que tout est question de point de vue, qu’il n’y a pas d’absolu, qu’on ne peut rien affirmer de précis et que, finalement, il est normal que chacun reste sur ses positions. C’est probablement à la divulgation des théories d’Einstein qu’on doit la vogue de ce propos de salon. Malheureusement, l’étudiant et l’honnête homme ne retiennent bien souvent que cette idée des théories de la relativité, ce qui constitue un véritable contresens ! La relativité restreinte d’Einstein, et avant elle celle de Galilée, affirment bien que les observations dépendent du point de vue, mais ce qu’on oublie fréquemment, c’est qu’elles postulent toutes deux l’existence d’un absolu et qu’elles établissent des règles précises permettant de passer d’un point de vue à un autre. C’est à l’examen de ces absolus et des règles de passage d’un observateur à un autre que ce chapitre est dévolu.


Commentaires

Logo de Bernard Vuilleumier
jeudi 12 octobre 2006 à 15h18 - par  Bernard Vuilleumier

Vous avez probablement fait une erreur de calcul. Essayez par exemple avec les valeurs simples suivantes : v=1 et c=3 et vous devriez trouver, pour le premier coefficient 1.125 et pour le deuxième 1.061. Le premier coefficient, qui permet d’obtenir le temps pour un vol dans la direction du vent (contre puis avec le vent) est plus grand que le deuxième, ce qui correspond bien à ce que je vous ai dit.

Logo de David et Antonin
jeudi 12 octobre 2006 à 14h53 - par  David et Antonin

pour le problème 2 nous avons deux coefficients. 1/(1 - v2/c2) pour le vent de face et 1/Sqrt(1 - v2/c2) pour le vent de travers. lequel est le plus grand ? nous avons fait le calcul avec les valeurs numériques et nous avons trouvés un temps plus grand lorsque le vent est perpendiculaire alors que vous nous aviez dit que c’était avec un vent de face que le temps est le plus grand.

Logo de Bernard Vuilleumier
mercredi 4 octobre 2006 à 18h44 - par  Bernard Vuilleumier

Je ne sais pas très bien de quel exercice vous parlez. Essayez d’être un peu plus précis ! Lorsque vous avez l’horaire r1(t) d’un mouvement dans un premier référentiel, vous pouvez trouver l’horaire de ce mouvement dans un deuxième référentiel en translation rectiligne uniforme à la vitesse v* par rapport au premier par la transformation de Galilée : r2(t)=r1(t)-v*t. La vitesse du mouvement s’obtient en dérivant son horaire par rapport au temps et l’accélération en dérivant sa vitesse.

Logo de Bernard Vuilleumier
mercredi 4 octobre 2006 à 18h31 - par  Bernard Vuilleumier

Il est dit dans l’énoncé que le contrôleur mesure le temps qui s’écoule entre les retours du premier et du dernier avion. C’est par rapport à la direction de vol de ces deux avions que vous devez donner la direction du vent.

Logo de Bernard Vuilleumier
mercredi 4 octobre 2006 à 18h24 - par  Bernard Vuilleumier

Il faut calculer la longueur de l’arc décrit par la Terre en 1h30 (arc=angle en radian*rayon de l’orbite) et la longueur de la sécante AB (2*rayon de l’orbite*sin(angle/2)) qui relie les deux positions (voir schéma). L’écart relatif Δl/l entre ces deux longueurs exprimé en % devrait correspondre à la réponse.

Logo de Sam Vitangelo et Naïm
mercredi 4 octobre 2006 à 14h09 - par  Sam Vitangelo et Naïm

Pour l’exercice 2 pourriez-vous nous dire comment trouver l’équation de la vitesse et de l’accelération lorsqu’on observe le mouvement depuis un autre référentiel ?

Logo de Sam Vitangelo et Naïm
mercredi 4 octobre 2006 à 14h06 - par  Sam Vitangelo et Naïm

Nous ne savons pas comment résoudre le point c du problème 2 sur les avions. Nous devons trouver la direction du vent, mais nous n’avons aucun point de repère. Pourriez-vous nous éclairer à ce sujet ?

Logo de Ruben da Costa
mercredi 4 octobre 2006 à 13h59 - par  Ruben da Costa

Pourriez-vous m’expliquer comment faire le point a) de la question 2 de la Relativité galiléenne ?

Logo de Bernard Vuilleumier
mercredi 27 septembre 2006 à 23h50 - par  Bernard Vuilleumier

- Allez voir le schéma.
- Le mouvement diurne de la Terre est le mouvement de rotation qu’elle effectue en un jour sur elle-même (un tour en 24 h).

Logo de Vitangelo
mercredi 27 septembre 2006 à 15h02 - par  Vitangelo

Je n’arrive pas à répondre à la question 1 du document "Relativité Galiléenne", pourriez vous me donner quelques informations supplémentaires s’il vous plaît ? Ainsi que m’expliquer ce qu’est un mouvement diurne ?

Logo de Bernard Vuilleumier
mercredi 20 septembre 2006 à 22h52 - par  Bernard Vuilleumier

Vous avez mal lu la question qui est : Tous les référentiels galiléens sont en translation rectiligne uniforme les uns par rapport aux autres. En d’autres termes, est-il vrai ou faux que des référentiels galiléens, quels qu’ils soient, ne diffèrent entre eux que par une translation rectiligne uniforme ?

Logo de Shkumbin
mercredi 20 septembre 2006 à 22h39 - par  Shkumbin

Monsieur je ne comprend pas dans le vrai ou faux l’affirmation suivante :"Tous les référentiels galiléens sont en translation rectiligne uniforme par rapports aux autres."