Comment construire un modèle

« Tout ce qui est simple est faux ; tout ce qui est complexe est inutilisable ». Ce mot de Paul Valéry constitue, à peu de chose près, le dilemme de la modélisation. Si le modèle est trop simple, il ne rend pas correctement compte de la situation pour laquelle il a été construit. S’il renferme trop d’éléments, il devient difficile à utiliser et perd de son pouvoir explicatif.

Lettre précédente
Lettre suivante

Voir en ligne : Lettre au format pdf