Écouter Escher ou comment créer une illusion auditive

lundi 3 mai 1993

Chacun connaît la célèbre lithographie « Montée et descente » dans
laquelle Escher met en scène un escalier situé au sommet d’un immeuble.
Grâce à une légère déformation répartie sur tous les angles et sur toutes les surfaces, cet escalier se présente comme un escalier perpétuel. Il existe en acoustique une illusion moins connue et comparable à l’escalier d’Escher : c’est la gamme de Shepard. En l’écoutant, on perçoit une suite de notes dont la tonalité s’élève ou s’abaisse indéfiniment !

Voir aussi : Shepard Tones from The Wolfram Demonstrations Project.

Lettre précédente
Lettre suivante


Sur le Web : Lettre au format pdf

Toutes les brèves du site