La mesure des aires et des volumes

La mesure des aires est probablement aussi vieille que l’instinct de possession d’un territoire chez l’espèce humaine. Elle remonte en tout cas aussi loin que l’histoire écrite. Les premières civilisations ont toutes opéré des mesures d’aires. Les tablettes babyloniennes révèlent, qu’à cette époque, la géométrie est intimement liée à des mesures pratiques. Les Babyloniens savaient calculer l’aire d’un triangle et celle d’un trapèze. Ils connaissaient une formule approximative pour obtenir le volume d’un tronc de cône. Il semble bien que la géométrie chinoise, tout comme celle de l’Egypte,
trouve son origine dans les mesures.

Voir aussi : Area and Volume of n-Dimensional Spheres from the Wolfram Demonstrations Project.

Lettre précédente
Lettre suivante

Voir en ligne : Lettre au format pdf