Production d’énergie musculaire

L’activité sportive entraîne une dépense d’énergie, utilisée pour la contraction des muscles. Le carburant de la fibre musculaire est l’adénosine triphosphate (ATP). C’est sa dégradation enzymatique qui fournit l’énergie nécessaire à la contraction. Mais la réserve musculaire d’ATP s’épuiserait en une ou deux secondes si la fibre n’assurait son renouvellement en dégradant d’autres composés énergétiques présents dans le muscle (sucres, lipides).

Lettre précédente
Lettre suivante

Voir en ligne : Lettre au format pdf