Relation d’interdépendance et intuition

mardi 19 novembre 1991

Examinons un modèle très simple qui décrit l’évolution d’une forêt. Les jeunes arbres atteignent leur maturité après quelques années et viennent augmenter le nombre des arbres adultes. Le nombre des arbres adultes diminue lorsque les arbres meurent ou lorsqu’on les coupe. Supposons que chaque fois qu’un arbre meurt, on replante un jeune arbre. Quelle sera l’allure de l’évolution de l’effectif des arbres adultes si, après
avoir coupé le même nombre d’arbres chaque année pendant une période
donnée, on augmente subitement le nombre d’arbres coupés ?

Lettre précédente
Lettre suivante


Sur le Web : Lettre au format pdf

Toutes les brèves du site