Champ de vision de l’œil humain Vision monoculaire. Notion d’angle solide

, popularité : 1%

Lumière reçue par un œil

En vision monoculaire, on utilise, pour caractériser la quantité de lumière que reçoit l’œil, la notion d’angle solide. Pour comprendre cette notion, envisageons un « œil » représenté par une petite sphère (au centre du cube) et dans lequel pénètre la lumière contenue dans un cône dont le sommet coïncide avec l’œil.

Que signifie « un angle solide de 0.5 stéradian » ?

Un œil humain a un champ de vision qui correspond à un angle solide de 0.5 stéradian. Cela signifie que, si on centre une sphère de rayon r=1 m sur l’œil, celui-ci reçoit la lumière contenue dans le cône qui découpe sur cette sphère une surface de 0.5 m2.

Angle solide et aire de la surface découpée sur une sphère unité