Pourquoi Mathematica n’utilise-t-il pas la notation mathématique usuelle ?

Les exigences de la cohérence
samedi 2 juillet 2005
popularité : 2%

Lorsque vous lisez ou écrivez :
1)
y = f(x) vous pensez à une fonction f dont l’argument est x
2)
y = sin(ωt + φ) vous pensez à sinus et à l’argument ωt + φ.
3) y =
a(b+c) vous avez à l’esprit une multiplication de a par (b+c).
En d’autres termes, vous utilisez la même notation - des parenthèses - pour des opérations différentes. Dans les deux premiers cas, les parenthèses servent à encadrer l’argument d’une fonction et dans le troisième elles sont utilisées pour spécifier une multiplication !
Les utilisateurs de
Mathematica sont très surpris lorsqu’ils découvrent que ce logiciel recourt à des crochets [ ] pour encadrer les arguments des fonctions. La raison en est simple : il s’agit de distinguer ce qui doit l’être ! Vous verrez à l’usage que la notation utilisée par Mathematica est parfaitement rigoureuse et que, si elle s’éloigne parfois de la notation mathématique usuelle, c’est pour corriger les incohérences de cette dernière !



Navigation

Articles de la rubrique