Circuits série et parallèle Rapport de l’expérience

, par  Alexandre Cacheiro, Rodrigo de Pablo Pena, Romuald Hausser , popularité : 1%

Nous avons mesuré à l’aide d’instruments différentes données prisent sur des circuits électriques montés en parallèle ou en série.

Questions préalables

1. Pour un circuit en série, il faut additionner les valeurs de chacune des résistances du circuit pour obtenir la résistance équivalente.

2. Dans un circuit en parallèle, il faut additionner les inverses des valeurs de chacune des résistances pour trouver l’inverse de la résistance équivalente.

\ 1/Réq = 1/R1 + 1/R2 + 1/R3

Valeur nominale de la résistance \OmegaTolérence %Résistance min.Résistance max.
10 5 9.5 10.5
47 5 44.65 49.35
68 5 64.6 71.4

Tableau des données

Partie 1 : circuits en séries.

R1 \Omega
1 10 10 0.1369 1.451 1.423 20.9642 2.87
2 10 47 0.0505 0.538 2.385 57.8613 2.922
3 47 47 0.0309 1.472 1.463 94.9514 2.934

Partie 2 : circuits en parallèle

R1 \Omega
1 47 47 0.1222 2.889 2.889 23.5 2.889
2 47 68 0.1045 2.895 2.895 27.79 2.895
3 68 68 0.0871 2.898 2.898 34 2.901

Partie 3 . courant

R1\Omega
1 10 47 0.0503 0.0503
2 47 68 0.0259 0.0259

Analyse

1)

\ V1+V2=Vtot

2)

Selon la loi d’Ohm :

\ U/I=Req

3)

\ R1+R2+...+Rn=Req

Cela marche pour un circuit en série.

4)

- 1 : \ 10+10=20. On a 20.96

- 2 : \ 10+47=57. On a 57.86

- 3 : \ 47+47=94. On a 94.95

Ces erreurs rentrent dans les tolérances.

5)

- 1 : \ 2.889/0.1222=23.64. On a mesuré 23.5

- 2 : \ 2.895/0.1045=27.703. On a mesuré 27.78

- 3 : \ 2.901/0.871=33.306. On a mesuré 34

6)

\ 1/Req=1/R1+1/R2+...+1/Rn

7)

Dans un circuit en parallèle, la tension ne change pas, elle est partout la même.

\ V1=V1=Vtot

8)

Dans un circuit en série, le courant est influencé par la plus grande résistance. Le courant est le même dans tout le circuit. Nous pouvons donc écrire :

\ I1=I2=Itot

9)

Dans un circuit en parallèle, le courant dans chacune des branches où sont réparties les résistances varie selon celle-ci. On remarque qu’en additionnant les courant de chaque branche on obtient le courant initial et final.

\ I1+I2=Itot

10)

La résistance la plus faible du circuit est traversée par le courant le plus fort. En effet celle-ci laisse passer plus de courant de les résistances plus fortes.

Conclusion :

Ce rapport nous a permis de réviser les notions apprises en deuxième année à propos des lois concernant les circuits électriques.