Puissance de freinage

puissance de freinage d’une voiture.
jeudi 12 octobre 2006
par  Caroline Calpini
popularité : 1%

La rédaction de l’article a pour but de familiariser des élèves à SPIP.

Un exemple de réponse pour une question :

Question 17) Comment obtenir la puissance de freinage d’une voiture ?

Nous pouvons, tout d’abord, définir ce qu’est le freinage. Le freinage consiste à réduire la vitesse d’un corps, c’est ce que nous pouvons appeler la décélération d’un corps. Cette décélération est égale à la dérivée d’un vecteur par rapport au temps, nous pouvons donc dire que quand l’intensité de la vitesse diminue, le corps décélère. La décélération est une accélération négative (qui a un de ses vecteurs à composante négative).

La puissance de freinage dépend de la masse et de la vitesse du corps en mouvement. Plus la vitesse d’un corps est rapide et sa masse lourde, plus il faudra de puissance pour l’arrêter. Et à l’inverse, plus un corps est lent et léger, moins il faudra de puissance pour l’arrêter.

Il y a plusieurs moyens pour obtenir cette puissance, dont l’utilisation de STELLA.

Dans STELLA, il faut utiliser un flux a (accélération) qui est relié à un réservoir v (vitesse).

Ce réservoir est connecté à un autre flux (flux vitesse), qui lui-même est relié à un autre réservoir x (position du mobile).

Il ne faut pas oublier de donner des valeurs numériques à chacun de ces flux et réservoirs. Pour les réservoirs v , x et le flux flux v, vous pouvez noter des valeurs numériques. Le flux a ne sera pas défini par une valeur numérique, mais sera défini graphiquement.

a : Pour définir l’accélération graphiquement, il faut, en premier, sélectionner TIME dans le cadre nommé "Builtins", puis aller sous "To Graphical Fonction". Une fois dans cette fonction graphique, vous pouvez définir l’accélération graphiquement.

v : vous pouver prendre une vitesse initiale quelconque.

flux v : il faut sélectionner v dans le tableau "Required Inputs".

x : vous pouvez prendre comme position initiale 0.

Ensuite, vous pouvez regarder votre résultat grâce au mode graphique, qui se trouve dans le menu.

Lien ici.
Cette adresse nous donne une bonne idée de ce qu’est l’accélération (positive et négative !).