Expérience sur la matière

Mélange et corps purs
mercredi 21 mai 2008
par  Sonia La Bella, Stéphanie Reboredo
popularité : 2%

But :
Effectuer la séparation d’un mélange de solides au moyen de procédés physiques simples.

Première séparation
Pour réaliser la première séparation nous avons introduit 3 spatules du mélange de solides dans un cristallisoir puis nous l’avons recouvert avec un verre de montre et avons placé dessus 1 cube de glace. Ensuite nous avons chauffé le tout.

Nous avons pu constater qu’une fumée violette se forme et que lorsque nous enlevons le verre de montre un dépôt violet s’était déposé sous le verre de montre.

1. C’est un mélange hétérogène car nous pouvons dinstinguer chaque constituant du mélange de solides.

2. La première substance que nous avons isolée est l’iode

Deuxième séparation
Pour la deuxième séparation nous avons mis le reste du mélange de solides sur une feuille de papier, puis à l’aide d’un aimant, placé sous la feuille, nous avons pu séparer le fer du mélange.

3. Lorsque nous avons placé l’aimant sous la feuille le fer a été attiré car le fer a des propriétés magnétiques ce qui explique pourquoi il est attiré par l’aimant.

Troisième séparation
Lors de la troisième séparation nous avons mis les restes du mélange de solides dans un bécher puis avons ajouté 20 ml d’eau et avons mélangé le tout. Ensuite nous avons versé le mélange dans un entonnoir.

4. Le procédé utilisé pour faire cette séparation s’appelle la filtration. Sachant qu’il ne reste que le sable et le sel, il est simple de déduire que la substance isolée dans cette expérience est le sable car le sel et l’eau forment un mélange homogène.

Quatrième séparation
Pour la dernière séparation, nous avons gardé le sel et l’eau et nous les avons chauffés sur la plaque chauffante. Lorsque l’évaporation est complète le sel est resté au fond du bécher.

5. Lors de cette dernière séparation, nous avons utilisé le procédé de sublimation pour séparer le sel de l’eau. Lorsque l’eau s’est évaporée complètement il ne nous reste que le sel dans le bécher.

6. Nous sommes partis d’un mélange initial contenant : des cristaux d’iode, du fer, du sable et du sel.

Lors de la première séparation nous avons utilisé un procédé de sublimation pour isoler les cristaux d’iode.

Puis pour la deuxième séparation, nous avons utilisé un procédé d’attraction magnétique ce qui nous a permis de séparer le fer.

Pour la troisième séparation, le procédé utilisé est la filtration et nous avons isolé le sable.

Pour la dernière séparation, nous avons utilisé de nouveau le procédé d’évaporation pour séparer le sel de l’eau.

7. La solution issue de la filtration dans ce labo est une solution d’eau salée.