Sciences Naturelles 2007 - 2008

Résumé dles cours 2007-2008
jeudi 29 mai 2008
par  Tojo Ranomenjanahary
popularité : 2%

Les leçons de la période scolaire 2007-2008

1 e leçon Création de tableaux, apprendre à utiliser le SPIP
2 e leçon Ordres de grandeur dans l’Univers et notation scientifique
3 e leçon Latitude et Longitude
4 e leçon Séance de laboratoire concernant la latitude et longitude
6 e leçon Notions sur la matière
6 e leçon Phénomène de croissance
7 e leçon Laboratoire sur le distillation
8 e leçon Énergie, puissances et rendement

1e leçon

On fait des exercices sur les astres pour ses rayons, rayons en mètre et leurs volume en km^3 pour pouvoir construire un tableau dans SPIP (toutes les étapes pour rédiger et améliorer votre texte sur SPIP).

On a comparé et calculé les grandeurs des autres planètes par rapport au soleil.comme dans le tableau suivant

astrerayon rayon en mvolume en km ^3
Terre 0.01 6.37*10^6 1.08*10^12
jupiter 0.1 6.37*10^7 1.08*10^15
soleil 1 6.37*10^8 1.08*10^18
Arcturus 16 1.02*10^10 4.43*10^21
Aldébaran 50 3.19*10^10 1.35*10^23
Beta du Cygne 110 7.01*10^10 1.44*10^24
Betelgeuse 650 4.14*10^11 2.97*10^26
Canis 2100 1.34*10^12 1.00*10^28

2e leçon

On apprend à utiliser un logiciel de calcul.
Pour effectuer nos calculs avec de très grands nombres, nous allons utiliser le logiciel Mathematica. Il faut cliquer sur le bouton "Démarrer", choisir le dossier "Programmes", puis le dossier "Math" et cliquer sur "Mathematica 4.1". Attention, il y a deux lignes qui portent le nom "Mathematica". Il faut choisir la première, pas celle où il est écrit "Kernel".

Pour calculer le volume des astres, on nous a donné une formule qui donne le volume d’une sphère à partir de son rayon :

V= 4/3*Pi*r^3
pour utiliser le logiciel de calcul, nous devons écrire cette formule de la manière suivante :

v[r_] := 4/3*Pi*r^3

A partir de cette formule nous pouvons maintenant calculer les différents volumes avec Mathematica. Il suffit de copier le code, de le coller dans Mathematica, d’appuyer sur la touche Enter. Ceci a pour effet de mettre en mémoire la formule que nous pourrons désormais utiliser.

Quelques exemples

Pour obtenir le volumes des astres en km^3, nous devons exprimer les rayons en km. Dans le tableau les rayons sont données en m. Il faut donc les convertir en km en divisant par mille, ce qui revient à soustraire 3 aux exposants

Rayon de la Terre 6.37*10^6 m= 6.37*10^3 km

Le calcul se fait avec la même formule pour tous les volumes exemples :

v[6.37*10^3]
v[6.37*10^4]

Échelles de distances dans l’univers : Activités

Quelques définitions voir le site de
l’Observatoire de Paris

Voir les questions

Réponses aux questions ci-dessus

Question 1

Une planète est un astre solide ou gazeux, à peu près sphérique, en révolution autour d’une étoile et éclairée par celle-ci ; une planète ne brille pas par elle-même.

Une étoile est une énorme sphère de gaz dont la température centrale peut atteindre des millions de degrés, ce qui déclenche au centre des étoiles des réactions thermonucléaires ; une étoile est donc une source de lumière.

Question 2

Galaxie : ensemble comprenant quelques millions à quelques milliards d’étoiles, ainsi qu’une quantité plus ou moins grande de gaz et de poussières, et très probablement aussi un halo étendu de matière noire.

Notre étoile s’appelle le soleil et notre galaxie est la voie lactée

Question 3

le Grand Nuage et le Petit Nuage de Magellan, deux galaxies irrégulières visibles seulement de l’hémisphère terrestre sud et situées à une distance de 162 000 et 195 000 années lumière respectivement. La galaxie la plus proche visible de l’hémisphère nord est Andromède, qui est à 2 millions et demi d’années lumière.

Formule permettant d’obtenir les distances en m lorsqu’elles sont données en années lumière :

d[al_] :=9.46*10^15*al

3e leçon

La latitude et la longitude

La latitude et la longitude sont des angles données en degré et fraction de degré. La latitude se mesure depuis l’équateur (grand cercle qui coupe la sphère en deux). Elle se compte positivement vers le pôle Nord (latidute de 90°)et négativement vers le pôle Sud (latitude -90°). La longitude se mesure le long de l’équateur depuis un grand cercle qui passe par les deux pôles et par Greenwich (méridien de référence). La longitude se compte positivement vers l’Est de (180°) et négativement vers l’Ouest (de 0° à -180°).

BMP - 98.5 ko

4e leçon

On a fait de laboratoire sur la latitude et la longitude

5e leçon

les notions sur la matière

On a appris beaucoup de choses concernant la matière comme les séparations des matières les unes après les autres, changements d’états, etc

Quizz

Réponses

6e leçon

Phénomènes de croissance

Pour cette leçon on a beaucoup travaillé avec Stella, plus des calculs vous pouvez voir dans l’adresse ci-dessus.

7e leçon

Laboratoire sur le distillation

8e leçon

Energie, puissances et rendement

Distillation

Dernière épreuve

Énergie, puissance et rendement

Conclusion

On a appris beaucoup de nouvelles choses cette année 2007-2008 en Sciences Naturelles. On a vu et pratiqué aussi. La majorité de cette expérience nous sera très utile par la suite comme l’utilisation de SPIP autant qu’au laboratoire. Ce qui est vraiment indispensable, c’est qu’on n’a pas besoin de cahier ou de classeur car on a tout fait sur notre cahier de notes électronique sur le web, donc on pouvait le consulter quand on voulait et où on se trouvait, c’est très pratique car on ne risque pas de perdre des feuilles. Mais la seule choses que je trouve très difficile c’est l’utilisation de Stella et le calcul. Le prof est aussi très attentif avec les élèves, il explique. On a passé de bon moments ensemble. Merci


Commentaires  forum ferme