Sciences Naturelles 2007 - 2008

Compilation des différents cours
jeudi 29 mai 2008
par  Junior Lopes Da Silva
popularité : 4%

Table de matière

1 Ordres des grandeurs dans L’univers
2 Latitude et longitude
3 La matière
4 Le cycle de l’eau
5 Séparation d’un mélange de solides

- apporter l’information minimum permettant de développer la curiosité et l’intérêt scientifique, la compréhension de phénomènes courants, qu’ils soient naturels ou techniques.
- expliquer l’univers du niveau microscopique au niveau macroscopique, le monde vivant et non-vivant.
- se familiariser avec les méthodes scientifiques en développant les capacités suivantes :

- observation
- formulation de questions
- analyse d’un texte scientifique simple
- utilisation d’un mode opératoire
- utilisation d’appareils pour l’expérimentation
- présentation et interprétation des résultats

Contenus
- ordres de grandeur dans l’univers
- structure de la matière (atomes, molécules)
- structure du vivant (cellules, tissus)
- matière et énergie (organismes vivants, écosystèmes).

Ces notions fondamentales ainsi que d’autres notions de biologie, chimie et physique peuvent être abordées par le biais de thèmes.

Nous apprenons avec ce premier cours, comment utiliser SPIP.

  • Utilisation de notre cahier électronique
  • Comment écrire un article
  • Comment créer un tableau

Pour effectuer nos calculs avec de très grands nombres, nous allons utiliser le logiciel Mathematica. Il faut cliquer sur le bouton “Démarrer”, choisir le dossier “ Programmes”, puis le dossier “Math” et cliquez sur “Mathematica 4.1”. Attention, il y a deux lignes qui portent le nom “Mathematica”. Il faut choisir la première, pas celle où il est écrit “Kernel”

Pour calculer le volume des astres, nous utilisons la formule qui donne le volume d’une sphère à partir de son rayon

V=4/3*PI*r^3

Pour utiliser le logiciel de calcul, nous devons écrire cette formule de la manière suivante :

v[r_] := 4/3*Pi*r^3

Quelques définitions copiées sur le site de l’observatoire de Paris :

Une Planète

Une planète est un astre solide ou gazeux, à peu près sphérique, en révolution autour d’une étoile et éclairée par celle-ci ; une planète ne brille pas par elle-même.

Une étoile

Une étoile est une énorme sphère de gaz dont la température centrale peut atteindre des millions de degrés, ce qui déclenche au centre des étoiles des réactions thermonucléaires ; une étoile est donc une source de lumière

Une Galaxie

Galaxie : ensemble comprenant quelques millions à quelques milliards d’étoiles, ainsi qu’une quantité plus ou moins grande de gaz et de poussières, et très probablement aussi un halo étendu de matière noire.

Quelques exemples de distances

Distance à partir de la TerreDistances à partir de la Terre en m
Lune 1,3 seconde-lumière 3.89967*10^8
Soleil 8 minutes-lumière 1.43988*10^11
Pluton 5,5 heures-lumière 5.9395*10^12
Proxima Centauri 4,2 années-lumière 3.9732*10^16
Centre de la Voie Lactée 26 000 années-lumière 2.4596*10^20
Galaxie d’Andromède (Messier 31) 2,6 millions d’années-lumière 2.4546*10^22
Amas de galaxies de la constellation de Coma 330 millions d’années-lumière 3.1218*10^24
Horizon cosmique (Diamètre de l’univers observable) 44 milliards d’années-lumière 4.1624*1
0^26

Formule permettant d’obtenir les distances en m lorsqu’elles sont données en années lumière :

d[al_] := 9.46*10^15*al

AVIS PERSONNEL

Dans ce cours on a pris connaissance des grandeurs de l’univers, la distance entre les astres.
Personnellement j’ai bien aimé ce cours car l’explication du prof, était claire, solide et au même temps je m’intéresse beaucoup aux étoiles et au système solaire.

Latitude et longitude

- Position d’un point sur une sphère

La position d’un point sur une sphère, ou d’une ville sur Terre, peut être donnée par sa latitude et sa longitude.

Travaux pratiques

Dans ce cours on a pris plusieurs villes partout dans le monde avec le même nom, mais des latitudes et des longitudes différentes.
La latitude se mesure depuis l’équateur vers les pôles Nord et Sud. La longitude se mesure depuis le méridien de Greenwich vers l’Est et vers l’Ouest.

Présentation

AVIS PERSONNEL

J’ai particulièrement apprécié ce cours car on a pu mesurer la distance entre les villes.
En Laboratoire, on a fait l’expérience avec plusieurs villes qui possèdent le même nom mais ne se situent pas au même endroit.

La matière

- principaux cycles de la matière (eau, azote, carbone)
- États

La matière qui constitue l’ensemble de l’univers peut prendre diverses formes et couleurs.

La matière nous montre qu’elle se présente, aux conditions habituelles de pression et de température, sous trois états principaux :

  • état solide
  • état liquide
  • état gazeux

L’état gazeux ; les constituants sont très éloignés les uns des autres. Les gaz sont compressibles car ils n’ont pas de volume propre, et les constituants s’agitent continuellement en un mouvement désordonné et aléatoire qu’on appelle mouvement Brownien.

L’état liquide ; Les molécules sont plus proches que les molécules des gaz. Les liquides sont incompressibles et leur volume reste constant. Et ils n’ont pas de forme et prennent celle que donne le récipient. Les molécules sont libres de leur mouvement.

L’état solide ; Les molécules sont très proches les unes des autres, et subissent de fortes forces intermoléculaires. Les molécules n’ont pas de mouvement Brownien, elles vibrent sur place. Les solides sont par conséquent incompressibles et ont une forme et un volume bien définis.

Je trouve ce cours très intéressant car on prend connaissance des principaux cycles et état de l’eau ainsi que de ses transformations.

Description

L’interface ci-dessous permet de simuler l’évolution des quantités (unités arbitraires) « Eau » (dans les océans) « Gaz » (vapeur dans l’atmosphère) et « Nuages ».

Question , Réponse

les états

Changement d’étatNomExemple
1 Solide -> Liquide fusion La fonte des glacier
2 Liquide -> Solide solidification étang qui gelé
3 Liquides -> Gaz vaporisation l’eau qui bouille
4 Gaz -> Liquide liquéfaction formation de brouillard
5 Solide -> Gazeux sublimation brûlure d’un matériel solide
6 Gazeux -> Solide condensation cristaux d’iode

AVIS PERSONNEL

Pour moi ce cours a été très instructif, car ça m’a permis d’approfondir mes connaissances et mieux comprendre la matière et ses évolutions.

Le cycle de l’eau

Transformation

Les cycles

Question

AVIS PERSONNEL

À mon avis, le cycle de la nature est le cycle le plus important pour pouvoir vivre. Car sans celui-ci rien de ce qui se trouve autour de nous ne pourrait exister.

Séparation d’un mélange de solides : illustrations

Exemples :
- graphite et diamant ;
- liquides tels que l’eau ou à l’aspect métallique tel que le mercure.
- vapeurs incolores (vapeur d’eau) ou colorées (brun-rouge pour le brome)

À voir

Cette année pour moi m’a beaucoup apporté, pour ma vie personnelle et surtout pour mon futur professionnel. J’espère pouvoir garder mon espace privé et élargir mes connaissances. Un grand merci à M. Bernard Vuilleumier.


Commentaires  forum ferme