Sciences Naturelles 2007 - 2008

Compilation des différents cours
lundi 26 mai 2008
par  George Siles
popularité : 4%

Cahier Electronique

La toute première chose qu’on a appris c’était de savoir utliliser notre cahier électronique (« comment écrire un article & comment créer un tableau »), parce que pour la suite il nous sera très essentiel pour présenter nos devoirs, travaux et rapports du laboratoire.

Voici les thèmes abordés pendant toute cette année :

Table de matières
- Ordres de grandeur dans l’Univers
- Latitude et longitude
- Protocole Latitude et longitude
- La matière
- Laboratoire Séparation d’un mélange de solides
- Les Cycles & modèles Stella
- Phénomènes de croissance
- Laboratoire Préparation des boîtes de Petri
- Énergie, puissance et rendement
- Laboratoire Rendement énergétique de divers appareils

Ordres de grandeur dans l’Univers

- L’univers s’étend de « l’infiniment petit » à « l’infiniment grand », la référence étant la taille de l’homme dont l’ordre de grandeur est le mètre.
- Dans l’infiniment petit on retiendra les structures telles que les atomes et les molécules, en n’oubliant pas qu’il existe des objets encore plus petits tels que les particules élémentaires (proton, neutron et électron).
- Dans l’infiniment grand on retiendra les étoiles (dont le Soleil fait partie). Le système solaire comporte, outre le Soleil, 8 planètes (Pluton n’est plus considéré comme une planète du système solaire), ainsi que les satellites de ces planètes, les astéroïdes et les comètes.
Les étoiles sont regroupées dans des galaxies (la galaxie dont fait partie le Soleil est la Voie Lactée). Enfin il existe un très grand nombre de galaxies.

Remarques
Tout d’abord j’ai beaucoup apprécie faire ce chapitre car j’ai appris la définition et le but de ce thème.
C’était très intéressant de savoir que l’Univers s’étend de l’infiniment très petit et l’infiniment très grand et inimaginable.


Latitude et longitude

La position d’un point sur une sphère, ou d’une ville sur Terre, peut être donnée par sa latitude et sa longitude. La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement est-ouest d’un point sur Terre (ou sur une autre planète). Ces deux grandeurs angulaires s’expriment en degré.

- La longitude de référence est le méridien de Greenwich.
- La latitude se mesure depuis l’équateur vers les pôles Nord et Sud.

Protocole Latitude Longitude

Remarques
J’ai trouvé beaucoup plus intéressant ce chapitre, autant du point de vue théorique que pratique.
Le travail au laboratoire m’a permis de placer une ville sur une sphère à partir de sa latitude et longitude.
Très bonne appréciation.


La Matière

Dans la nature, l’eau peut se présenter à l’état liquide (océans et mers, lacs, fleuves et rivières, buée, rosée, brouillard, nuages...) à l’état solide (neige, glace, grêle... ) ou à l’état gazeux (vapeur d’eau, geysers... ) ; cela dépend de la température et de la pression.

Changements d’étatNomExemple
Solide>Liquide Fusion Un glaçon qui fond
Liquide>Solide Solidification De l’eau qui gèle
Liquide>Gaz Vaporisation De l’eau qui bout
Gaz>Liquide Liquéfaction Formation de brouillard
Solide>Gaz Sublimation Un tas de neige qui diminue sans fondre
Gaz>Solide Condensation Vapeurs d’iode se transformant en cristaux

Complément sur le changement d’état
Notions concernant la Matière

PDF - 318.1 ko
La matière
Caillet/Dieci/Farinelli/Quintaje 10.06.2004
PDF - 119.7 ko
Exercices sur la matière
Caillet/Dieci/Farinelli/Quintaje 10.06.2004


Laboratoire Séparation d’un mélange de solides

Remarques
Ce chapitre franchement à mon avis, était très bien expliqué par mon professeur M. Vuilleumier.
D’autre part j’ai énormément apprécié le laboratoire. Il nous a appris à insérer des images et d’autre détails pour présenter sur SPIP notre rapport.
Très bonne appréciation.


Les Cycles & modèles

Quelques questions sur le cycle de l’eau

Voici un site très intéressant pour savoir plus sur les Cycles de l’eau

Stella
Le logiciel Stella représente les grandeurs qui peuvent s’accumuler(volume, population, distance parcourue, énergie) par des « réservoirs » et les grandeurs instantanées (débit, naissances par unité de temps, vitesse, puissance) par des « flux ». Les « liens » permettent de faire agir les réservoirs sur les flux, mais il n’est pas possible d’agir sur un réservoir avec un lien ! La seule manière de modifier le contenu d’un réservoir est de le lier à un flux.

Indications sur Stella

Remarques
Tout d’abord Les Cycles de l’eau c’est le seul chapitre que j’ai le moins apprécié de l’année, ainsi que le logiciel Stella.
J’aurais préféré faire un laboratoire à la place de ce chapitre.


Phénomènes de croissance

Voici un travail fait par une camarade de classe sur les
Phénomènes de croissance


Laboratoire Préparation boîtes de Petri

Remarques
Les phénomènes de croissance c’était un chapitre très instructif. Faire le labo des boîtes de Petri, était très intéressant, car j’ai pu suivre le développement des bactéries toute une semaine.
Très bonne appréciation.


Énergie, puissance et rendement

Ce chapite nous apprend qu’il y a des différentes formes d’énergie, les voici :

- L’énergie potentielle (énergie en réserve)
- L’énergie cinétique (énergie associée au mouvement)
- L’énergie électrique (énergie utilisée par les appareils électriques)

Voici le rapport fait par Marco et moi sur le Rendement Énergétique. Si vous voulez en savoir plus cliquez...

Laboratoire sur le Rendement Énergétique


Remarque Générale

D’après moi, pour pouvoir réussir avec succès le cours de Sciences Naturelles, l’attitude du professeur, sa motivation et sa méthode de travail sont des points très importants.
Pendant toute l’année le cours était clair, planifié, structuré et simplifié ce qui m’a permis d’apprendre énormément.
Les cours en laboratoire étaient très intéressants, ça fait changement par rapport aux autres cours.
Pour finir vous êtes un professeur très correct, vous êtes toujours disponible ce qui est très important. Merci pour toute cette année Monsieur Vuilleumier.

George Siles


Commentaires  forum ferme