Le Brésil

Le statut et l’importance économique du Brésil
mercredi 26 mai 2010
par  Óscar Iglesias Velasco, Thierry Chareteau
popularité : 1%

Pays émergent ou industrialisé ?

Voici la question que se pose énormément de personnes à propos du Brésil. Alors que pour certain la réponse est évidente, d’autre préfère s’abstenir.

Mais qu’en est-il réellement ?

Pour donner une réponse à cette question il faut bien entendu analyser le sujet sur certains détails !

En lisant cet article, nous espérons vous donner une impression plus objective et ainsi connaître réellement la réponse.


Le Brésil

Le Brésil est un pays d’Amérique latine qui, longtemps colonisé par les portugais, a été déclarée indépendante le 7 septembre 1822.

Aujourd’hui, le Brésil occupe une place importante de l’économie mondiale. Cependant, malgré sa puissante économie, qui ne cesse de croître, le Brésil présente plusieurs difficultés qui ne peuvent être négligées.

Alors, s’agit-il d’un pays émergeant ou d’un pays industrialisé ?

Cette question porte justement sur le thème principale de notre travail et nous allons essayé d’y répondre en se basant sur ces divers points.

  1. Critères et Caractéristiques du Brésil
  2. Statut politique du Brésil
  3. Ressources du Brésil
  4. Économie brésilienne

Critères et Caractéristiques du Brésil

Voici les critères et caractéristiques importantes à retenir sur le pays :

Langue officielle : Portugais
Capitale : Brasilia
Les plus grandes villes : São Paulo, Rio de Janeiro, Recife, Porto Alegre.
Superficie : 8’547’877Km2 (classé 5ème plus grand au monde)
Population totale : 191’043’661 habitants (classé 5ème plus affluente au monde)
Densité : 21,6 hab./km2
Monnaie : Le Réal

Statut politique du Brésil

La politique du brésil est une république fédérale composée de 26 États. La constitution Brésilienne d’aujourd’hui date de 1988.

Le Brésil est constituer d’un Congrès national qui est composé de deux Chambres : le Sénat qui est composé de 81 élus et la Chambre des députés qui elle, est composée de 513 députés.

Le président est élu pour un mandat de 4 ans. Mais la constitution de 1988 exige une majorité absolue pour l’élection du président de la république, des gouverneurs et des maires des villes. Si la majorité absolue n’est pas obtenue un deuxième tour a lieu, opposant les deux candidats du premier tour.

Vu que les élections du pouvoir législatif ont lieu en même temps que celles pour le pouvoir exécutif correspondant, il n’y a pas de deuxième tour pour elles et il n’est pas rare que le président, le gouverneur ou le maire ait à négocier avec d’autres partis en vue de se faire une majorité parlementaire.

La plus part du temps, ils sont élus en fonction d’accords politiques, donc ils ne sont pas forcément tous du même parti ou de la même tendance que le titulaire ; ce qui veut dire qu’ils sont souvent écartés des grandes décisions politiques, mais ils peuvent dans des cas particuliers comme le décès ou le renoncement du titulaire, occuper sa place jusqu’à la fin du mandat, qui est, nous le rappelons, de quatre ans pour les postes exécutifs élus.

Les élections présidentielle et pour les États se font toutes deux en même temps ; les prochaines auront lieu en octobre 2010.

Luiz Inácio Lula da Silva est l’actuel président du Brésil. Il a été réélu à la présidence en octobre 2006 avec plus de 60% des voix.

Il joue un rôle important dans la politique du Brésil car, ayant vécu dans une famille nombreuse et modeste, il a lui aussi souffert de l’immigration due à la pauvreté des terres de la région de Nordeste. Il est alors conscient de la gravité de ce problème majeure et il essaye actuellement de répartir les terres du Nordeste plus équitablement et à un plus grand nombre de familles.

Il milite pour un parti de gauche, à savoir le "Parti des travailleurs" et son nouveau mandat de 4 ans a débuté le 1er janvier 2007.

Ressources du Brésil

Le Brésil dispose d’une variété de ressources agricoles importantes, comme la canne à sucre, mais aussi de matières premières comme du minerai et le bois de braise qui était déjà exploités depuis longtemps par les colons portugais.

Pour étudier les ressources du Brésil, il faut déjà savoir que le pays est divisé en 4 parties (régions) et que les ressources varient entre elles.

Nordeste : Disposant de grandes plantations de cannes à sucre, de cacao et de coton.

Sudeste : Il est le cœur économique du brésil et dispose de café, de sucre, de soja et produit énormément de jus d’oranges. (le Brésil est le premier producteur de café, de soja et d’agrumes). La région de Sudeste fait à elle seule 70% de la production industrielle brésilienne.

Sud : La région du sud se concentre plus dans les énergies notamment dans l’hydroélectricité. Ex : barrage hydroélectrique d’Itaipu qui est le plus grand au monde. La région représente à elle seule 18% du PIB Brésilien.

Centre-Ouest : Cette région est une zone d’élevage intensive et dispose également de 5 millions d’hectares de soja (2ème producteur au monde)

Nord : C’est la zone pionnière du Brésil qui recouvre la forêt amazonienne. Elle détient d’important gisements de minerais et l’exploitation de la forêt y est importante (bois de braise).

Économie Brésilienne

En analysant un peu les ressources indiquées si dessus, nous pouvons déjà deviner que le Brésil possède ce qu’il faut pour être une nation économiquement forte.

En dehors de ces matières premières ou denrées alimentaires, le Brésil possède d’autres sources de revenus importantes. Notamment avec l’éthanol dont il le premier producteur mondial avec 154 millions d’hectolitres par an et le pétrole dont le Brésil gagne petit à petit de l’importance grâce à ses forages en haute mer. Industriellement, le Brésil est le leader en Amérique latine avec notamment l’aéronautique qui sont les industries les plus importantes.

Le Brésil est également un pays important en matière d’énergie, car il possède l’usine hydroélectrique (Itaipu) ainsi que le potentiel hydroélectrique le plus important du monde, qui est estimé à 255 millions de kilowatts.

Le Brésil détient la huitième place au rang des plus grandes économies mondiales avec un PIB de 1 574 milliards de dollars en 2009.

En vue de ces chiffres et de l’analyse des ressources brésiliennes, on peut alors dire que le Brésil n’est plus un pays émergeant, mais bel et bien un pays économiquement riche.

Mais un pays possédant une forte économie ne veut pas dire qu’il ne rencontre aucun problème.

Le Brésil rencontre actuellement trois principaux déséquilibres.

1. l’Aménagement du territoire : Il y a 191 millions d’habitants dont environ 80% vivent dans les villes et surtout dans celles situées dans la frange littorale (côtes) comme São Paulo, Recife ou Rio de Janeiro.

2. l’Inégalité sociale : Le Brésil fait partis des pays les plus inégalitaire au monde, car il est compté que seulement un 10% de la population brésilienne détient environ 47% des revenus et que 30% de la population ne possède pas plus de 2 dollars pour vivre par jour.

3. Économique : Le pays est très dépendant du secteur primaire. En effet le Brésil est un pays essentiellement orienté vers l’agriculture. Or, les réformes agraires du président Lula n’ont pas été suffisantes pour limiter les inégalités au niveau de la répartition des terres. C’est pourquoi, des gens quittent les terres agricoles pour s’installer dans les favelas des grandes villes côtières. Ce phénomène appelé exode rural est très grave car il va amasser la population sur les côtes et augmenter le taux de criminalité dû à la misère. Par ailleurs, les produits agricoles brésiliens pour la plus part sont des produits associés au luxe, et donc pas toujours de première nécessité (café, cacao, canne à sucre), dépendent énormément de la loi de l’offre et la demande sur les marchés internationaux.

Résumé

En conclusion, le Brésil est la première puissance économique d’Amérique latine et prend alors une place importante dans l’économie mondiale. Néanmoins, la répartition de ces richesses est d’une inégalité incomparable aux autre pays industrialisé. C’est pourquoi, aujourd’hui, il est encore considéré comme pays émergent (en 2003, au forum du G8, il figurait parmi les pays émergent). On peut maintenant espérer, que le prochain président maintienne l’idée de Lula, à savoir, répartir plus équitablement les terres.

Óscar Iglesias Velasco
Thierry Chareteau


Source : www.wikipedia.org / documentaire "dessous des cartes" sur le Brésil


Commentaires  forum ferme