Toulouse, relation de voyage

Visite de la Cité de l’espace et d’Airbus
mardi 11 mai 2010
par  Mikhail Vorobiev
popularité : 2%

Dimanche :

Nous sommes arrivés à Toulouse aux alentours de 14h00. Nous avons dû attendre jusqu’à 15h30 l’ouverture du bureau des Transports communs pour pouvoir acheter un abonnement et ainsi économiser pas mal d’argent sur le billet de bus et de métro. Après nous être installés dans l’hôtel, nous sommes allés au festival de jeux. Pour y aller nous sommes passés devant le stade de Toulouse d’où nous pouvions entendre les cris de supporters. Nous sommes arrivés tard au festival et n’avons donc pas pu en profiter très longtemps. Bien que nous y avons assisté que très vaguement j’ai bien aimé le concept de ce festival. Le soir nous avions la liberté de manger ou chacun le voulait. Nous sommes allés au Quick pour tester les choses qu’il n’y a pas en Suisse, mais il s’est avéré être que le Quick c’est la même chose que le McDonald’s mais en moins bon.

Lundi :

Tôt le matin nous nous sommes levés pour le petit déjeuner et sommes partis pour visiter la cité de l’espace, qui se trouve en bordure de Toulouse. D’abord nous avions du temps libre pour visiter le bâtiment d’expositions , qui comportait trois étages disposés dans l’ordre d’éloignement de la terre. Le premièr étage comportait des stands qui faisaient référence aux évènements de l’orbite proche de la Terre, le deuxième de l’orbite terrestre et du système solaire et le troisième de la Galaxie et de l’Univers. L’après-midi nous avons vu un film en 3D sur le télescope Hubble et ses possibilités et nous avons assisté a une séance de planétarium. Étant donné que je suis fasciné par l’astronomie depuis tout petit déjà et que j’envisage de devenir cosmonaute ou en tout cas travailler dans le domaine spatial, j’ai été très content de cette visite, mais je n’ai pas eu le temps de voir toute l’exposition. Le soir nous avons mangé tous ensemble dans un restaurant local qui servait de la nourriture traditionnelle du coin.

Mardi :

Mardi nous avons pu dormir plus longtemps car nous avions le rendez-vous à 3 heures de l’après midi pour allez visiter Toulouse. Il y avait du soleil et il faisait très chaud. Nous avons visité le Capitole, qui est très beau de l’intérieur (comme de l’extérieur d’ailleurs). On voit que le tout est une œuvre d’art. Dedans il y a des tableaux sur tous les murs et le plafond ressemble a celui de la chapelle Sixtine. En suite nous sommes partis à la recherche d’un trottoir censé s’illuminer grâce à l’énergie des personnes marchant dessus. Mais arrivés à l’endroit défini par la carte, nous fument deçus car le trottoir avait été déplacé dans un endroit inconnu. Nous avons donc dû passer à la visite suivante. Nous sommes donc allé en direction de l’église St-Étienne. Arrivés à l’entrée nous avions le choix de faire la visite ou de partir. Comme je ne suis pas très religion ou art, j’ai choisi de ne pas faire cette visite mais d’aller à l’hôtel pour dormir un peu. Le soir nous avons essayés de chercher quelque chose, mais nous n’avons rien trouvé car un mardi soir il n’y à rien en ville.

Mercredi :

Le matin nous avions une activité de physique pour comprendre un peu mieux le fonctionnement des appareils vus lundi et que nous allions voir le jour même. Il y avait quatre problèmes à résoudre. Deux qui concernaient la poussée d’un avion et d’une fusée, et deux qui parlaient de satellites. Dans l’un il fallait trouver la période d’un satellite en orbite basse et dans l’autre la vitesse d’un satellite géostationnaire. L’après midi nous sommes allés visiter les usines de montages des airbus. Pour y aller nous avons du prendre deux Bus. Mais nous avons ratés le deuxième et avons du marcher pendant 30 min jusqu’à la réception pour les visites de Airbus. La première visite fut consacré au concorde. Nous avons pu entrer dans le tout premier concorde qui n’avait alors aucune électronique à bord mais qui pourtant pouvait voler à une vitesse de 2200 km/h. Cela veut dire que tout les calculs on du être fait à la main sans l’aide des machines ce qui a du être un travail immense. Pas loin du concorde nous pouvions apercevoir le mur derrière lequel était testé les réacteurs. Ensuite nous sommes revenus au bâtiment de départ pour voir les premiers tests de l’airbus A380 en vidéo. C’était une reconstitution exacte de la salle de contrôle des tests de vols. Ensuite nous sommes allés voir la salle de montage des airbus A380. Cette salle était immense et devait comporter 4000 ouvriers, mais elle était vide du fait que les travailleurs étaient en grève.
Cette visite m’a beaucoup plus aussi, car je n’avais jamais vu de concorde ou d’airbus A380 auparavant et encore moins pu marcher dedans.
En rentrant nous sommes passés par le KFC qui n’existe pas en Suisse. Le soir a de nouveau été sans intérêt car la ville est vide les mercredi soir.

Jeudi :

Le jeudi nous avons de nouveau pu dormir plus longtemps car rien n’était prévu pour la journée sinon rentrer à Genève. Nous avons donc pris le petit déjeuner à 11h du matin, avons fait les valises (pour moi c’était un sac à dos) et sommes partis en bus en direction de l’aéroport. Le vol s’est passé sans problème, la vue des Alpes depuis en haut est magnifique. Nous sommes arrivés a Genève aux alentours de 15h00 comme prévu.

J’ai vraiment apprécié ce voyage hors cadre, qui m’a appris beaucoup de choses passionnantes sur des sujets qui m’intéressent. C’est dommage que la vie nocturne n’était pas très active, mais en même temps ce n’est pas pour cela que nous sommes allés là-bas.