Impact des nouvelles technologies sur l’entreprise Intégration des NTIC dans nos entreprises

, par  Aediam Tekleab, Gabriella Tafalla , popularité : 22%

Tables des matières

  • Introduction
  • Problèmes liés aux nouvelles technologies
  • Le E-business et les sites Internet
  • Communication
  • Intranet
  • Formation
  • Statistiques
  • Conclusion
  • Sources

Introduction

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication abrégées NTIC, et Information and communication technologies, ICT en anglais se développent de plus en plus vite, et prennent plus de place dans les entreprises. L’appellation définit le résultat de l’intégration de ces technologies au sein des entreprises. Elles sont davantage présentes pour faciliter la vie des employés. Les téléphones ainsi que les ordinateurs fixes et portables, Internet à haut débit et le Wifi, permettent aux employés de travailler n’importe où, à n’importe quel moment, dans des conditions plus aisées qu’auparavant.

Les nouvelles technologies servent à produire de plus grande quantité d’informations. Il faut aussi toujours se tenir à jour des nouveautés, car elles évoluent très vite. Le moindre changement d’une donnée comme un chiffre, une date ou un prix peut avoir un impact sur d’autres données. Le problème est que les employés travaillant sur les documents peuvent voir des changements dans leurs données sans savoir pourquoi ils ont été faits. Ils peuvent alors avoir plutôt le sentiment de subir les nouvelles technologies, alors qu’elles ont pour but d’apporter de la facilité et des solutions.

Très peu, voire aucune entreprise ne peut se passer de nouvelles technologies pour se simplifier le travail, rien qu’en utilisant un simple traitement de texte, le téléphone ou tous les moyens de communication électronique tels que les emails, les réseau sociaux, les messageries instantanées etc…

Problèmes liés aux nouvelles technologies

Les NTIC apportent aussi de nouvelles maladies comme les troubles musculo-squelettiques (TMS). C’est la maladie professionnelle la plus répandue en France. C’est une liaison des articulations (muscles, tendons et nerfs) qui sont dues à un travail répétitif dans la même position.

Le E-business et Sites Internet

Le E-business a pu naître grâce à Internet qui met en commun toutes les ressources sur un même réseau dans le monde entier.

Aujourd’hui 97% des cadres utilisent un ordinateur personnel pour leur travail, ainsi que 51% utilisent un téléphone portable, indique une étude française de l’Institut Chronopost.

Les délais sont de plus en plus courts, avec la mise en place des sites internet, les clients s’attendent à un service, ou une réception de produit plus rapide qu’auparavant.
Il faut aussi que les sites soient à jour, et accessibles de manière simple en respectant d’abord la règle des trois clics.

La règle des trois clics consiste à ce qu’un client puisse accéder à sa recherche en n’utilisant pas plus de trois fois le clic de la souris de son ordinateur.

C’est en suivant ces principes que le site internet d’une entreprise pourra être meilleur que celui de ses concurrents.

Les sites internet doivent aussi être attractifs pour les clients. Ils doivent aussi savoir être modifiés en cas de besoin ou de réclamations des clients. Les informations sur les produits et les services doivent y figurer ainsi que leurs utilisations et leurs évolutions.
Ils sont de plus en plus complets. On peut réaliser, configurer son produit sur le net.

Communication

Grâce aux messageries électroniques, la communication augmente dans les entreprises, mais aussi entre les entreprises auprès des clients. Mais le problème c’est que pour un grand projet dans une entreprise, il ne faut pas que les équipes perdent la direction du projet et se dispersent en recevant de multiples informations de tous les côtés.

Les données des entreprises ne sont plus uniquement reçues par leurs propres moyen, mais elles utilisent des données externes dont elles dépendent désormais. Il faut donc assurer un partenariat avec les fournisseurs de l’entreprise.

Pour obtenir une satisfaction durable et continue des clients, il faut d’abord obtenir la même satisfaction des sous-traitants, des fournisseurs et tout ce qui traitent avec notre entreprise.

Les documents sont maintenant partagés en réseau comme l’agenda, des processus et les documents pour le travail. Il faut tout mettre en place pour éviter que le travail de chacun se disperse et que des employés se retrouvent à accomplir des tâches qui ne sont pas dans leurs attributions.
De ce fait, les gens n’ont plus l’obligation de se voir pour travailler ensemble grâce à tous ses moyens de travail en réseau.

Intranet

Grâce à intranet, un système internet concernant uniquement une entreprise peut faire passer des informations aux collaborateurs, du moment qu’il est bien tenu à jour et qu’il contient toutes les informations nécessaires au bon déroulement de l’entreprise.

Formation

Les moyens de formations d’un stagiaire changent aussi, en effet maintenant il existe des moyens de formations par CD-Rom, par le Web ou un tuteur à distance. Il y aussi des mises en place d’apprentissage en aménageant des locaux, des mises à disposition de cas pratiques.

Statistiques
Les tableaux sont tirés de ce site

1. Un rôle de facilitateur

De façon globale, considérez-vous que les nouvelles technologies (informatique, Internet, e-mail, téléphonie mobile...) vous facilitent la vie professionnelle ?
68.2% Oui, sans hésiter, ce sont des outils dont je ne peux plus me passer.
30.0% Le constat est mitigé : les NTIC me sont indispensables, mais parfois je sature.
1.8% Non, les nouvelles technologies me compliquent plus la vie qu’autre chose.

En voyant ces chiffres, on constate que la grande majorité (68.2 %) est satisfaite de l’introduction des nouvelles technologies dans les entreprises, seulement un très petit pourcentage (1.8 %) ne semble pas en être satisfait.

2. Une réactivité souhaitée

Estimez-vous que les nouvelles technologies permettent de mieux réguler l’urgence ?
60.3% Oui, ces sont des outils qui offrent une meilleure réactivité.
39.7% Non, les NTIC générent de l’urgence elles-mêmes en fonctionnant en temps réel.

L’utilisation des nouvelles technologies est plutôt considérée comme un avantage, en constatant que la majorité est de 60%.

3. Des dérives limitées

A l’usage des NTIC dans le cadre professionnel, vous arrive-t-il parfois de... (plusieurs réponses possibles)
18.9% Etre en copie d’e-mails polluants, sans intérêt direct
16.6% Crouler sous les e-mails, trop nombreux.
15.1% Tenter d’expliquer par e-mail quelque chose qu’il serait plus facile de détailler oralement.
14.3% Devoir assimiler des informations transmises sans hiérarchisation préalable.
10.1% Gérer en direct des tâches administratives ou techniques qui ne devraient pas être de mon ressort
9.3% Ne pas pouvoir m’isoler, être joignable en permanence par e-mail ou téléphone mobile.
6.1% Etre fréquemment contacté sur mon téléphone mobile, même en dehors des heures de travail.
4.7% Avoir le sentiment que mon travail est étroitement surveillé, analysé
4.1% Perdre en confidentialité sur les différents échanges que je peux avoir.

Bien que grâce aux nouvelles technologies le travail soit plutôt facilité, il reste tout de même des points obscurs qui peuvent nuire à la bonne utilisation de ces outils mis à disposition.
La majorité ici (18.9%) trouve que les emails sont polluants, qu’on en reçoit beaucoup, et qui sont sans intérêts directs avec le travail en cours. Le résumé globale de tout ça montre que les emails sont utiles, mais utilisés à tort et de manière abusive, par conséquent ils peuvent devenir complètement inutiles.

4. Un véritable mode de communication

Considérez-vous que les nouvelles technologies influencent les relations humaines...
62.8% Positivement, ce sont autant de nouveaux modes de communication possibles.
37.2% Négativement, le contact physique reste indétrônable.

La majorité (62, 8%) trouvent que grâce aux nouvelles technologies, on peut élargir les moyens de communiquer, mais le contact physique reste encore important pour 37.2%.

Avec le développement des NTIC, avez-vous le sentiment de travailler davantage en solitaire ?
64.8% Non, je suis en contact direct avec une multitude d’interlocuteurs.
35.2% Oui, je gère ma barque dans mon coin, presque comme un travail indépendant.

64,8% considèrent que les outils sont un moyen de communication. Malgré qu’ils aient été jugés comme virtuels et comme des concepts déshumanisants. On en retrouve dans tout ça un constat positif pour les NTIC.

Conclusion

En conclusion, comme il l’a été dit au préalable, les nouvelles technologies ne font pas l’unanimité dans les entreprises. Malgré cela, au jour d’aujourd’hui ces nouveaux outils technologiques nous permettent d’effectuer le travail avec plus d’efficacité, avec plus de rapidité et surtout avec plus de confort. Nous pensons que grâce à ces moyens de communication qui deviennent de plus en plus performants, une entreprise a la possibilité d’être à la disposition de ses clients à tout moment, assurant ainsi sa réussite et son bon fonctionnement. Parmi les nombreux outils, les emails sont indispensables, ils nous permettent notamment d’envoyer les commandes ou de recevoir les facturations à travers le monde entier. Tout cela pour dire que les nouvelles technologies, en constante évolution, sont d’une grande utilité pour les entreprises sans quoi les différentes tâches auraient été beaucoup plus pénible à achever.

Selon nous, il serait favorable que les entreprises utilisent des moyens de communication qui resteront à la protée de leurs clients. Ils leur serait avantageux de ne pas tomber dans la dépendance de la technologie et de ne surtout pas laisser pour compte le contact humain s’ils souhaitent connaître un développement durable. Dans le cas contraire, à trop vouloir faire appel à la technologie en s’imaginant que cela facilitera le quotidien, les entreprises risquent de mécontenter leurs employés et leurs clients.

Sources Internet :