Saint-Gall : La lumière alpine

, popularité : 22%

L’exposition présentée par le Kunstmuseum est organisée à l’occasion du 200e anniversaire de la compagnie Christian Fischbacher basée à St. Gall et est un hommage à la Fondation Otto Fischbacher Giovanni Segantini.

Giovanni Segantini (1858–1899) est l’un des peintres les plus importants de la fin du XIXe siècle. Dans ses peintures, il crée l’image d’une existence en harmonie avec la nature. Les figures rurales, simples, sont incluses dans le cycle éternel des saisons, de la naissance, de l’existence, et de la mort.

A partir de 1887, dans ses scènes alpines des Grisons, l’artiste dépeint méticuleusement le paysage des montagnes dans des visions allégoriques d’une rayonnante luminosité, comme une sorte d’alternative à la réalité urbaine.

Tandis que Segantini, avec ses visions idéalisées, est considéré comme l’un des principaux représentant du Symbolisme européen vers la fin du siècle, le Divisionnisme italien, qui a été grandement influencé par lui, le désigne comme un innovateur en peinture.

Des œuvres d’art contemporaines sont présentées autour de la série centrale provenant de la Fondation Otto Fischbacher Giovanni Segantini, avec d’autres prêts de collections privées et publiques. Les contributions spécifiques de Dove Allouche (*1972), Philippe Rahm (*1967), Patrick Rohner (*1959), et Not Vital (*1948) tournent autour de la perception des montagnes et l’expérience de la nature de notre perception actuelle.

Jusqu’au 1er décembre 2019

Brèves Toutes les brèves