Lausanne : « Bach & l’Europe »

, popularité : 22%

Dédié à l’interprétation, sur instruments d’époque ou de style historique, des œuvres de Bach, de ses prédécesseurs et contemporains, le Festival Bach invite chaque automne de remarquables artistes pour le plus grand plaisir des amateurs de musique ancienne.

Cette édition ne fait pas exception à la règle puisque les mélomanes pourront entendre, lors des neuf concerts agendés, des musiciens qui ont pour nom Rinaldo Alessandrini, Paul McCreesh ou Pierre Hantaï. Examinons le programme prévu lors de ces concerts de novembre.

Paul McCreesh
© Ben Wright

Le premier concert convoque, à la Cathédrale de Lausanne, les Gabrieli Consort & Players dirigés par Paul McCreesh, avec Nicholas Mulroy en évangéliste pour La Passion selon saint Jean, BMW 245 (1724) avec, entre autres parmi les solistes, les sopranos Emma Walshe, Zoe Brookshaw ou Rosemary Galton, les altos Helen Charlston et Lucy Ballard, les ténors John Bowen et Laurence Kilsby.. (vendredi 8 novembre à 20h).

Pierre Hantaï donnera un récital de clavecin le dimanche 10 novembre à l’Église de Villamont à 17h, avec des œuvres de JS Bach, Haendel et Scarlatti.

Le concert suivant aura lieu à l’Église Saint-Laurent à 20h et convoque un duo constitué de Leila Schayegh au violon et Jörg Halubek au clavecin pour un programme de sonates de « Bach & Corelli » (vendredi 15 novembre à 20h).

Leila Schayegh
© Marco Borggreve

Le quatrième concert du festival permettra à Kei Koito, sous l’intitulé « Back to BACH », d’offrir un récital d’orgue comprenant de la musique concertante & sacrée pour orgue de Bach (samedi 16 novembre, Temple de Lutry, 18h30).

Le dimanche 17 novembre, à l’Église Saint-François, 17h, le concert no. 5 verra intervenir l’orchestre Les Talens Lyriques ainsi que le Wiener Kammerchor, placés sous la direction de Christophe Rousset. Les chanteurs solistes sont : Hannah Morrison, soprano, Ambroisine Bré, soprano, Margot Oitzinger, alto, Nick Pritchard, ténor, Halvor F. Melien, basse. Au menu, l’Oratorio de Pâques, BWV 249 et le Magnificat BWV 243 de Bach.

Le Concerto Köln prendra place le vendredi 22 novembre au Casino de Montbenon, 20h. Sous le titre « L’Europe en fête », ce concert propose un programme exceptionnel avec deux Concertos brandebourgeois de Bach, profondément allemand mais aussi italien. Ainsi que des extraits de fameux airs de l’Ode for St. Cecilia’s Day, Alexander’s Feast, de Händel très anglais, et Rinaldo, Xerxès de Händel totalement italien. Et les chanteurs solistes font partie des “vedettes“ de l’art lyrique puisqu’il s’agit de la soprano Emöke Baráth et du contre-ténor Valer Sabadus. Et c’est Evgueny Sviridov qui sera au violon solo & à la direction.

Emőke Baráth

Duo de flûte traversière & clavecin obligé le dimanche 24 novembre, à l’Église de Villamont à 17h, avec des œuvres de Bach et de Händel. La flûte traversière sera entre les mains de Dorothea Seel, tandis que Christoph Hammer sera au clavecin.

Deuxième duo de flûte traversière & clavecin le jeudi 28 novembre pour un huitème concert qui convoque le claveciniste Rinaldo Alessandrini et la flûtiste Laura Pontecorvo. Le programme ne comprend que des œuvres de JS Bach (lieu à déterminer, 20h).

Rinaldo Alessandrini
© Éric Larrayadieu

Le dernier concert du festival aura lieu le vendredi 29 novembre à l’Église Saint-Laurent à 20h. Les mélomanes y retrouveront Rinaldo Alessandrini au clavecin et à la direction du Concerto Italiano, pour un programme qui, intitulé « Italie : 1600 & 1700 » permettra d’entendre des œuvres de Dario Castello, Biagio Marini, Claudio Monteverdi, Giovanni Legrenzi, ou encore Arcangelo Corelli, Antonio Vivaldi ou Francesco Geminiani.

Du 8 au 29 novembre 2019

Billetterie : Office du Tourisme de Lausanne Gare CFF et Ouchy/métro
Office de la Cathédrale & monbillet.ch

Brèves Toutes les brèves