Théâtre de la Colline
Paris : « La Ménagerie de verre »

Perte et deuil

Article mis en ligne le 30 mars 2016
dernière modification le 18 mars 2016

Au Théâtre de la Colline, Tennessee Williams est mis en scène par Daniel Jeanneteau, aidé par la traduction de Isabelle Famchon.

La Ménagerie de verre se déroule dans un petit appartement de Saint-Louis et met en scène trois membres de la même famille : une mère, Amanda Wingfield, abandonnée par son mari, un fils, Tom, poète et employé dans une usine de chaussures, une fille, Laura, fragile, solitaire et qui collectionne de petits animaux en verre. À ce triangle s’ajoute un quatrième personnage extérieur : Jim, jeune collègue de Tom, invité le temps d’une soirée. Puisant au plus intime de sa propre vie, dans une histoire insignifiante et très locale, Tennessee Williams construit une œuvre universelle, subtilement déceptive, parlant de la perte et du deuil, de la permanence en nous de ce qui a disparu.

« La Ménagerie de verre »
© Elisabeth Carecchio

Mélangeant le sexe et la survie, échafaudant des plans de mariage scabreux pour réparer les manques affectifs et financiers de la famille, Amanda orchestre la catastrophe. Elle organise un dîner auquel elle convie un galant, un mâle qu’il s’agit de présenter à sa fille. Frappée d’un handicap indéfinissable qui la rend inapte à toute vie normale, Laura se croit, un court moment, libérée de son destin par un amour inespéré. Mais l’illusion se dissipe ; le poids de cette joie inaccomplie fait basculer ces trois vies. Loin de tout réalisme, Tennessee Williams déroule sa pièce sur la scène de la mémoire, celle de Tom, à jamais hanté par cette soirée douloureuse.

Daniel Jeanneteau veut approcher la pièce comme un voyage dans une conscience malade, entre l’angoisse et le rire. Il voit La Ménagerie de verre comme un paysage, un ensemble de distances séparant des blocs d’affectivité, un agencement de solitudes dans lequel les sentiments fusent subitement hors des êtres et s’abattent sur la terre comme des pluies.

du 31 mars au 28 avril 2016

Billetterie : 01 44 62 52 52