Renens : « El Cid »

, popularité : 16%

Le Cid de Pierre Corneille est un grand classique de cap et d’épée du XVIIe siècle, « plus passionnant qu’un Western » disait-on du temps de Jean Vilar. La version imaginée par Philippe Car sera jouée sur la scène du TKM en mai.

« El Cid »
© Elian Bachini

Devenant El Cid avec L’Agence de Voyages Imaginaires de Philippe Car, ce spectacle n’a pas fini de nous surprendre, en prenant (dès son titre) une vive couleur espagnole, en un retour au contexte de la fable et même en se métissant, comme l’est l’histoire de Séville.

De quoi est-il question ? De Chimère et Rodrigue. Ils s’aiment d’un amour réciproque, mais le jeune homme se retrouve dans la nécessité de venger l’honneur de son père, Don Diego, offensé par Don Gomez, le père de la jeune Chimène.

Il tue Don Gomez dans un duel, ce qui contraint Chimère à voir désormais en lui l’assassin de son père et leur amour impossible. Mais Rodrigue doit partir défendre le pays contre l’ennemi qui menace d’envahir.

Comment cela va-t-il finir ? Rassurez-vous, c’est une tragi-comédie : le dénouement sera donc heureux, mais non sans de surprenants rebondissements…

Et ce d’autant plus que l’Agence de Voyages Imaginaires de Philippe Car fait du classique une « pièce de music hall espagnole » où se mêlent tragique, comique et merveilleux, savamment orchestrée par Alonzo, le narrateur-chauffeur de taxi-autotamponneuse qui ne cesse d’interroger avec innocence l’histoire de Pierre Corneille…

Du 2 au 12 mai 2019

Billetterie : +41 21 625 84 29, billetterie@tkm.ch

Brèves Toutes les brèves