Optique
Champ de vision de l’œil humain
Vision monoculaire. Notion d’angle solide

Définition du champ de vision de l’œil humain et illustration de la notion d’angle solide.

Article mis en ligne le 3 juin 2007
dernière modification le 18 juin 2013

Lumière reçue par un œil

En vision monoculaire, on utilise, pour caractériser la quantité de lumière que reçoit l’œil, la notion d’angle solide. Pour comprendre cette notion, envisageons un « œil » représenté par une petite sphère (au centre du cube) et dans lequel pénètre la lumière contenue dans un cône dont le sommet coïncide avec l’œil.

Que signifie « un angle solide de 0.5 stéradian » ?

Un œil humain a un champ de vision qui correspond à un angle solide de 0.5 stéradian. Cela signifie que, si on centre une sphère de rayon r=1 m sur l’œil, celui-ci reçoit la lumière contenue dans le cône qui découpe sur cette sphère une surface de 0.5 m2.

Angle solide et aire de la surface découpée sur une sphère unité