Santé
Suivi de la mortalité en Suisse en 2020 - 2021
Mise à jour hebdomadaire. Pronostics et observations

Suivi hebdomadaire de la mortalité en Suisse en 2020 - 2021 pour deux classes d’âge. Date de publication 27.7.2021. Période d’observation 5.1.2020-18.7.2021.

Article mis en ligne le 21 janvier 2021
dernière modification le 27 juillet 2021

par Bernard Vuilleumier

Date de publication 27.7.2021
Période d’observation 5.1.2020-18.7.2021
Office fédéral de la statistique

Date de publication 27.7.2021
Consultation interactive [1]

Suivi de la mortalité en Suisse en 2020 - 2021

Depuis le 2 mai 2021 (semaine 17/2021), le nombre de décès par semaine pour la population âgée de 65 ans ou plus se situe dans la plage attendue. Précisons que les chiffres pour les cinq dernières semaines sont inférieurs à la réalité, le canton de Vaud communiquant ses données avec un certain décalage. L’extrapolation normale, calculée automatiquement, ne permet pas de correction pour tenir compte des décès non signalés pour les plus de 65 ans (entre 30 et 80 cas par semaine).

Du 21 février 2021 au 1er mai 2021 (semaines 7/2021 à 16/2021), correspondant à la période ayant suivi la deuxième vague de décès provoqués par la pandémie de COVID-19, le nombre de décès signalés a été de l’ordre des chiffres observés normalement en été seulement, la période présentant la mortalité saisonnière la plus basse. Durant ces dix semaines, le nombre de décès signalés a été inférieur de près de 1300 aux chiffres attendus. Cette baisse est probablement liée au fait que parmi les quelque 9900 personnes décédées lors des première et deuxième vagues de surmortalité en lien avec le COVID-19, certaines se trouvaient en fin de vie (indépendamment de la pandémie) et n’ont vraisemblablement perdu que quelques semaines, voire quelques mois de leur vie en raison du COVID-19. Force est de constater qu’il faudra attendre la fin de la pandémie pour dresser le bilan complet des décès dus à cette dernière.

Pendant la première vague de l’épidémie de SARS-CoV-2, une surmortalité a été observée entre le 16 mars 2020 (semaine 12) et le 19 avril 2020 (semaine16) : pendant cette période, 1500 personnes de plus qu’attendu sont décédées parmi les 65 ans ou plus (26%) et 100 (12%) chez les moins de 65 ans. Au cours de la première vague, la surmortalité a été la plus marquée pendant la semaine 14 : entre le 30 mars et le 5 avril 2020, la part des décès a dépassé de 46% la valeur attendue parmi les personnes de 65 ans ou plus.

Lors de la deuxième vague de l’épidémie de SRAS-CoV-2, une autre période de surmortalité a été observée le 19 octobre 2020 (semaine 43) et le 1er mars 2021 (semaine 4). Au cours de ces semaines, quelque 8380 personnes de plus qu’attendu (47%) sont mortes dans le groupe des 65 ans et plus et environ 240 personnes de plus (10%) sont mortes parmi les moins de 65 ans. Au cours des semaines 46 à 51 (9.11.-20.12.2020), entre 165% et 170% des décès attendus ont été enregistrés chez les personnes de 65 ans et plus.

Enregistrement en continu des données (sur le site de l’OFS)